Actualités

Un loup a été aperçu dans la région de Bulle ce week-end

Un loup a été aperçu à Bulle dimanche puis à Broc mardi. Probablement en quête d'un nouveau territoire, l'animal peut en moyenne parcourir 20 km par jour. De nature craintive, le loup ne présente aucun danger pour l'homme.

Un loup a été filmé par un amateur dans la nuit de dimanche à lundi dans un quartier de Bulle, puis photographié par un garde-faune à Broc mardi soir. Après examen des images et des traces laissées par l'animal, le Service des forêts et de la faune (SFF) a pu confirmer qu'il s'agissait très probablement d'un loup gris subadulte en dispersion.
En période de reproduction, les subadultes quittent le territoire familial en quête d'un nouveau territoire. Ces animaux peuvent parcourir de très nombreux kilomètres avant de choisir leur nouveau territoire. Ainsi, un individu avait été repéré en Gruyère en 2015, avant de finalement élire domicile en France. Le passage du loup à Bulle puis à Broc n'indique donc pas que l'animal s'établira définitivement dans la région.
Même si ce passage dans une zone urbaine semble être une première en Suisse, la dispersion de l'habitat et les grandes distances parcourues par les loups, notamment à la recherche d'un nouveau territoire, peuvent l'expliquer. Le SFF rappelle que le loup, de nature craintive, ne présente aucun danger pour les humains.
En parallèle aux images du loup à Bulle, la photographie d'un canidé ressemblant à un loup, prise mercredi à Neyruz, a circulé sur les réseaux sociaux. Il s'agissait là en réalité d'un chien loup tchèque, une espèce de chien, dont le propriétaire a été identifié.