Retour
La violence au sein du couple et ses impacts sur la famille
La violence au sein du couple et ses impacts sur la famille © Tous droits réservés

Prévention de la violence au sein du couple auprès des jeunes

La violence au sein du couple et ses impacts sur la famille
La violence au sein du couple et ses impacts sur la famille © Tous droits réservés

La violence est transgénérationnelle. Il s'agit souvent d'un comportement appris dès l'enfance sur le modèle du couple parental. Ce schéma sera donc reproduit au moment de la première relation de couple des jeunes. Il est par conséquent essentiel d’agir lorsque les jeunes expérimentent leur première relation de couple et de faire une prévention systématique de la violence au sein du couple chez les jeunes.

Quelques faits
La violence au sein du couple concerne toutes les couches de la société sans distinction ni d’origine, ni de niveau socio-économique. De récentes études scientifiques ont démontré que, déjà très jeunes, les personnes expérimentent de la violence dans leur couple. Son impact sur les personnes concernées est grave et durable, ses conséquences lourdes tant pour la société que pour les victimes.
Les thèmes de la violence domestique et de la protection de l’enfance sont actuellement sous le feu des projecteurs. Des moyens de prévention sont en cours dans différents cantons, comme Fribourg par exemple, où le Conseil d’Etat a adopté le Concept cantonal de lutte contre la violence au sein du couple et ses impacts sur la famille. 
Sur la plan international, la Suisse a ratifié le 1er avril 2018 la Convention d’Istanbul (Convention du Conseil de l’Europe) sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique. Il s’agit d’une prise de conscience internationale de la nécessité de se doter d’instruments structurels efficaces et pérennes pour agir sur les violences faites aux femmes dont la violence au sein du couple fait partie.
 


Agissons ensemble: la violence domestique n’est plus une affaire privée!
Différentes analyses démontrent que la violence au sein du couple peut provenir d’une transmission transgénérationnelle, souvent d’un mode de communication appris dans l’enfance. Aussi, la prévention de la violence domestique auprès des jeunes doit figurer parmi les actions prioritaires à mener. 
Les cantons de Fribourg – le Bureau de l’égalité hommes-femmes et de la famille – et de Berne – Service de lutte contre la violence domestique -, et de la Police Cantonale bernoise ont ainsi développé un projet d’exposition itinérante bilingue f/d sur la violence domestique s’adressant avant tout aux gymnasien·ne·s et aux jeunes en apprentissage, mais aussi aux professionnel·le·s et à toutes les personnes concernées par la thématique. Les cantons de Vaud, Neuchâtel, Jura et du Valais sont partenaires du projet. 
L’exposition interactive «Plus fort que la violence/ Stärker als Gewalt» est un outil bilingue – français ou allemand à choix – , moderne et pertinent pour parler de la violence domestique avec les adolescent-e-s. Il s’agit d’un projet intercantonal, qui nécessite une étroite collaboration avec le réseau institutionnel et associatif confronté quotidiennement à la violence au sein du couple, et avec les polices cantonales. 
La visite de l’exposition permet d’aborder les différents aspects de la violence sous l’angle des victimes, des auteur·e·s, de la protection des enfants et des jeunes et de présenter les risques et les conséquences liés à la violence à travers les médias numériques. En entrant dans l’intimité d’une famille ordinaire, l’exposition sert de plateforme favorisant l’information, le dialogue et le partage des expériences.
 

Actualités liées