Créer des postes à temps partiel : quelques outils

L’introduction du travail à temps partiel (comme toute autre flexibilisation du temps de travail) nécessite une réflexion quant à la culture d’entreprise et de l’équipe, de l’organisation du travail, des tâches et des responsabilités – voilà quelques réflexions et outils pour vous aider.

Afin que la réduction du temps de travail pour une personne en place, voire la mise au concours d’un poste à temps partiel (ou avec une option de temps partiel), résulte dans un arrangement satisfaisant pour toutes les parties impliquées, il est nécessaire de bien réfléchir et préparer sa mise en place.

Quelques réflexions et pratiques managériales à adopter
  • Considérer l’attitude de l’entreprise/organisation et de l’équipe par rapport au temps partiel et communiquer votre volonté et les avantages d’introduire des taux réduits
  • Discuter souhaits de développement et objectifs de carrière lors des entretiens d’évaluation/ de manière périodique (pour tous les postes et tous les taux de travail)
  • Analyser et revoir régulièrement les tâches, postes et besoins au sein de l’équipe/service afin d’identifier les possibilités de changement de répartitions de tâches, de distribution des responsabilités ou de taux de travail
  • Donner la même attention et les mêmes possibilités de développement (tâches; projets ; formation continue) aux personnes à temps partiel
  • Proposer des postes de responsabilité à taux réduit ou en job-sharing
  • Veiller à ce que toutes les personnes intéressées aient accès au temps partiel, les hommes comme les femmes
  • Veiller à ce que les tâches et objectifs soient adaptés au temps de travail
  • Garantir l’échange d’information et l’intégration dans l’équipe
  • Organiser réunions et événements en lien avec les présences des différentes personnes
  • Etablir un système de suppléances
     
Evaluer le potentiel de temps partiel

Pour procéder à l’évaluation du potentiel de temps partiel d’un poste, vous trouvez un instrument d'évaluation ici :
Guide du temps partiel (élaboré et mis à disposition par le Bureau cantonal de l'égalité entre la femme et l'homme de Berne)

Le job-sharing peut être une option intéressante à considérer, notamment pour des postes à responsabilité.

Conjuguer temps partiel et poste à responsabilité

Le travail à temps partiel est encore souvent vu comme difficile à conjuguer avec des postes à responsabilité ou de direction. Il se heurte à des conceptions du monde du travail comme clairement séparé de la sphère privée, ce qui présuppose un engagement sans limite, mais aussi comme régi par un modèle hiérarchique très pyramidal avec une concentration du pouvoir et une culture du contrôle. 

Ce mode de fonctionnement s'avère néanmoins de moins à moins adapté à une société qui présente une diversification toujours plus grande en matière de projets de vie et de biographies professionnelles, et on risque fortement de passer à côté des talents recherchés si on fait l'impasse sur toutes les personnes qui souhaitent travailler à un taux réduit. 
De même, des nouveaux modes de management basés sur la confiance, une plus grande autonomie individuelle ainsi qu'une distribution plus large des responsabilités font preuve d'efficacité, et contribuent à une meilleure réactivité et créativité. 

Dans ce contexte, il est tout à fait conseillé d'envisager et de tester des modèles de taux réduit également pour des postes de management.
 

Actualités liées