Par son "Plan pour l'égalité entre les femmes et hommes au sein de l'administration cantonale" (PEAC), le Conseil d’Etat s’engage pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Il cherche aussi par cela à offrir de bonnes conditions de travail à ses collaboratrices et collaborateurs, à attirer et garder du personnel de haute compétence et à soutenir la qualité et le bon fonctionnement de ses services.

Le projet s'articule en trois étapes: mise au point d'une stratégie de l'égalité, établissement d'un plan d'action assorti de mesures concrètes ainsi que d'un processus d'évaluation, et mise en œuvre de ce plan. Dirigés par le BEF, les travaux font l'objet d'un suivi assuré par un groupe de travail nommé par le Conseil d'Etat. Ce groupe est présidé par la conseillère d'Etat et directrice de la santé et des affaires sociales, Madame Anne-Claude Demierre.

PEAC - l'historique

La décision du Conseil d’Etat d’établir, puis de mettre en œuvre le PEAC remonte à un postulat déposé le 7 mai 2008 (P2032.08, BGC p. 804). Il se base sur son rapport n° 252 du 17 mai 2011, sur un des objectifs du défi no 3 du Programme gouvernemental et plan financier de la législature 2007-2011 ainsi que sur l’art. 4 let.d) de la loi du 17 octobre 2001 sur le personnel de l’Etat (LPers).

La vision et les cinq objectifs stratégiques à atteindre ont été validés par le Conseil d’Etat en mai 2012. Par la suite, un plan d’action comportant 25 mesures a été élaboré par un groupe de travail dirigé par la Conseillère d’Etat Anne-Claude Demierre, représentant chaque Direction, le Service du personnel et de l’organisation (SPO), le Bureau de l’égalité hommes-femmes et de la famille (BEF), l’Université et les Hautes Ecoles du canton de Fribourg.

Afin d’avoir une image actuelle de la situation, une analyse chiffrée (données 2014) a accompagné le processus d’élaboration du plan d’action. 

Actualités liées