Retour

Agression sexuelle - Agir rapidement

Retour

Une agression sexuelle (viol, contrainte sexuelle, abus de la détresse, acte d’ordre sexuel avec des personnes dépendantes) est un traumatisme à la fois physique et psychologique.

En cas d’agression d’ordre sexuel, il faut :

  1. appeler la Police au 117 ;
     
  2. vous rendre ou vous faire amener le plus rapidement possible au Service des urgences le plus proche ou chez votre médecin gynécologue ;
     
  3. demander l’aide et le soutien d’un Centre LAVI


Concrètement après une agression sexuelle

Afin d’être en mesure de prouver l’identité de l’agresseur-e, il importe de faire établir le plus rapidement possible un examen médical sans s’être préalablement lavé-e ou changé-e, ceci afin d’éviter la disparition d’éventuelles traces (si vous vous êtes déjà changé-e, conservez les vêtements que vous portiez lors de l’agression dans un sac en papier). 
 
Rendez-vous ou faites-vous amener le plus rapidement possible auprès d’un Service d’urgences (ou chez votre gynécologue privé-e), de préférence à l’HFR hôpital fribourgeois - site de Fribourg (anciennement Hôpital cantonal), qui dispose d’un protocole d’intervention spécifique aux cas d’agressions sexuelles.
 
pour les femmes : Service des urgences gynécologiques de l’HFR hôpital fribourgeois - site de Fribourg
026 306 29 00

pour les hommes : Services des urgences de l’HFR hôpital fribourgeois - site de Fribourg
026 306 30 00

ou

Numéro au niveau national pour les urgences : 144
 
Coordonnées des autres services d’urgences du canton : 
Hôpital Intercantonal de la Broye - Payerne / Estavayer-le-Lac

Ou extra-cantonal : 
Hôpital Riviera - Site du Samaritain - Vevey


Passé un délai de 24 heures, les chances d’identifier et de prouver qui est l’auteur-e d’une agression sexuelle diminuent considérablement. Cela étant, même au-delà de ce délai, il est conseillé à la personne victime de se rendre ou de se faire conduire au Service des urgences, afin d’y recevoir les soins appropriés et de bénéficier d’un constat médical si des traces subsistent ou si des lésions sont encore visibles.
 
Le médecin effectuera un examen médical détaillé ainsi que des prélèvements et prendra les mesures nécessaires afin d'éviter toute grossesse ou maladies sexuellement transmissibles.
 
Les Service des urgences offrent à  la personne victime d’une agression sexuelle un examen médical rapide et une prise en charge psychologique. l’HFR hôpital fribourgeois - site de Fribourg - applique un protocole spécial d’intervention qui permet de sauvegarder les informations importantes et d’acheminer dans les meilleures conditions le matériel destiné à l’identification de l’agresseur-e. Les données collectées sont conservées, ce qui permet à la victime de ne pas avoir à se décider immédiatement – alors qu’elle se trouve souvent encore en état de choc-  sur l’opportunité de déposer une plainte pénale. 

Si vous vous adressez à un autre Service d’urgence ou à votre médecin gynécologue privé, vous bénéficierez également d’une prise en charge adéquate, mais serez adressé-e à l’HFR hôpital fribourgeois - site de Fribourg - si des prélèvements spéciaux doivent être effectués.
 
Par la suite, un collaborateur ou une collaboratrice d’un Centre LAVI vous renseignera sur les possibles démarches à entreprendre et vous accompagnera, si vous le souhaitez, tout au long de celles-ci, y compris devant la Justice.  

Actualités liées