L'Université de Fribourg accueillera un Pôle national de recherche dans le domaine des matériaux intelligents

17 Décembre 2013 -15h30

Le Conseil d'Etat se réjouit du succès obtenu par l'Université de Fribourg lors de l'attribution de la nouvelle série des pôles nationaux de recherche. Après une procédure d'évaluation de presque deux ans, la Confédération a décidé de soutenir 8 nouveaux pôles parmi lesquels le Centre de recherche en matériaux bio-inspirés et stimuli-sensibles dirigé par le Prof. Christoph Weder, directeur de l'Institut Adolphe Merkle.

Les pôles nationaux de recherche (PNR) sont un programme du Fonds national suisse visant à encourager à long terme des centres de compétences d'importance majeure pour l'avenir du pays. Jusqu'à présent, l'Université de Fribourg participait à plusieurs PNR sans toutefois en assumer la direction. Le choix du projet de l'Institut Adolphe Merkle ne constitue pas seulement une reconnaissance de la place de l'Université de Fribourg dans le paysage scientifique suisse et international. Il confirme la réussite d'un institut universitaire créé grâce à la donation extraordinaire d'un mécène visionnaire, Dr Adolphe Merkle, donation annoncée il y a six ans à quelques jours près. 

Le Conseil d'Etat saluait alors la volonté du donateur d'investir des moyens considérables dans un domaine d'avenir et de soutenir ainsi le développement de la recherche en matériaux, déjà une com-pétence-clé de la Faculté des sciences de l'Université de Fribourg. L'engagement du canton de con-tribuer au succès de ce projet a été réalisé avec l'acquisition de l'ancienne clinique Garcia et les tra-vaux de construction et de rénovation qui sont en cours. Ainsi, le canton de Fribourg mettra prochai-nement à disposition de l'AMI un environnement de travail moderne et performant, ceci à proximité immédiate des locaux des autres groupes de recherche de la Faculté des sciences qui participent éga-lement au PNR.

Le PNR mettant également un fort accent sur la valorisation de résultats de recherche, le Conseil d'Etat y voit une pierre apportée à sa politique d'innovation.

Actualités liées