Pour une jeune femme, la première consultation gynécologique est nécessaire après l'âge de 21 ans ou environ une année après le début de la vie sexuelle.

Elle est essentielle :

  • afin de contrôler la bonne santé des organes génitaux externes et internes
  • pour la prévention des comportements à risques (relations sexuelles sans protection)
  • pour le frottis de dépistage sur le col de l'utérus, lié au virus HPV (papillomavirus), également si une vaccination contre le HPV a déjà été effectuée.

La plupart du temps et au début de la vie sexuelle, le/la gynécologue ne va pas nécessairement ausculter la jeune fille/femme lors du premier contrôle. Il est important que celle-ci puisse aborder librement et simplement toutes les questions qu'elle se pose sur son corps, sa croissance, ses règles, la contraception ou les relations sexuelles.

Si l'examen gynécologique s'avère nécessaire, le spécialiste prend le temps d'expliquer ce qu'il va faire et pourquoi.

Il est nécessaire de consulter un-e gynécologue pour les raisons suivantes :

  • démangeaisons ou brûlures dans le vagin ou sur la vulve
  • écoulement vaginal non identifié
  • fortes douleurs pendant les règles ou en dehors de celles-ci
  • premières règles absentes à l'âge de 15-16 ans
  • absence des règles au moment prévu
  • si une contraception médicamenteuse (pilule) ou par un dispositif intra-utérin est souhaitée.

Consulter avant la puberté
Avant la puberté également, il se peut qu'une fillette ou une jeune fille ait besoin d'une consultation gynécologique. Les raisons peuvent être variées : question au sujet de la normalité du développement, questions hormonales, plaintes ou symptômes concernant la zone génitale ou l'appareil reproducteur. Nous collaborons étroitement avec les médecins de l'hôpital fribourgeois HFR, qui dispose d'une consultation spécialisée en gynécologie de l'enfant et de l'adolescente, discipline aux frontières de la pédiatrie, de la gynécologie et de l'endocrinologie.

Les consultations au Centre fribourgeois de santé sexuelle
Nous disposons d'une consultation gynécologique deux demi-jours par semaine, ouverte à une population jeune et moins jeune. Toutes les premières consultations sont couplées à un entretien avec un(e) conseiller(ère) en santé sexuelle. Durant cet entretien sont discutés les aspects du contexte de la demande, la prévention et les informations liées à des besoins en éducation sexuelle.

Actualités liées