Rencontre des Conseils d'Etat vaudois et fribourgeois

30 Septembre 2010 -08h15

Dans le cadre de leur rencontre périodique, les Conseils d'Etat vaudois et fribourgeois ont tenu séance mercredi 29 septembre en début d'après-midi au Golf Club de Vuissens (FR). Cette rencontre a été placée sous le signe de la coopération entre les deux cantons face aux enjeux territoriaux et économiques, en particulier ceux de la région de la Broye.

Elle a permis aux deux Conseils d'Etat de discuter et d'examiner les objets suivants :  

  • Dossiers fédéraux

Fermeture du haras national à Avenches
Les deux Gouvernements soutiennent la solution qui consiste à refuser autant la fermeture que la privatisation du haras national. Ils ont souligné l'importance de promouvoir un renforcement du haras au service de l'ensemble de la race équine, de trouver des économies et de mieux facturer tous les services rendus par l'institution. La proposition du Conseil fédéral de supprimer ou de privatiser le haras dans le cadre du prochain programme d'économies sera combattue en commission et au plenum des Chambres fédérales durant la session de printemps 2011.

Transports publics
Les deux Gouvernements ont décidé d'unir leurs efforts pour s'opposer en commun au programme de consolidation des finances fédérales dans le domaine des transports publics. Ces mesures toucheraient lourdement les deux cantons et constitueraient un report de charge inacceptable de la Confédération vers les cantons dans le domaine des transports publics régionaux. Les deux gouvernements ont évoqué le refus du Conseil des Etats d'allouer aux CFF une rallonge des 140 mios aux 3.3 mias de francs pour l'entretien des infrastructures en 2011 et 2012. Cette rallonge a été sollicitée pour permettre la réalisation de travaux urgents en Suisse romande principalement. Ils regrettent cette décision prise à une très faible majorité et appellent le CN à tenir compte de l'importance de ce crédit pour éviter que des grands projets ne prennent du retard. Le principal nœud ferroviaire romand au niveau de la gare de Lausanne est particulièrement concerné.

  • Projets de collaboration

Plan directeur régional intercantonal de la Broye (PDR Broye)
La consultation préalable du PDR Broye par les services cantonaux s'est achevée en juin dernier. Il est ressorti que des modifications devaient être apportées au projet. Celles-ci concernent en particulier les zones d'activités, les centres locaux et le domaine de la nature et du paysage. Une validation de ces modifications par les deux délégations cantonales devrait intervenir le 4 octobre 2010 lors d'une rencontre avec le groupe de coordination. Le projet modifié sera ensuite soumis aux services cantonaux pour examen complémentaire avant la consultation publique prévue en mars 2011.  En ce qui concerne le projet de l'entreprise IKEA de s'implanter dans la région de la Broye, il appartient désormais à la région de la Broye de se déterminer sur le site d'implantation qu'elle souhaite inscrire dans son plan directeur régional. Les deux Gouvernements ont décidé d'assurer une coordination de leur point de vue face à la région pour la suite des travaux à entreprendre

Projet d'agglomération RIVELAC
Les deux Conseils d'Etat soutiennent le projet des quinze communes appartenant au territoire de l'agglomération RIVELAC (Riviera/Veveyse/Haut-lac) qui ont souhaité poursuivre la réflexion initiée entre juin 2008 et juin 2009 sur ce projet et décidé de lancer un mandat d'étude global. Ce projet intercantonal a pour objectif de coordonner urbanisation et transports en démontrant que les effets négatifs sur l'environnement ont été réduits.  Le projet d'agglomération RIVELAC pourra prétendre aux aides fédérales pour des mesures infrastructurelles à partir de 2015. Les communes ont jusqu'au 31 décembre 2011 pour déposer leur dossier auprès de la Confédération.

  • Objets d'actualité

Gestion du sanglier dans la Broye
Les deux Gouvernements ont clarifié la question de la lutte contre les sangliers qui font de gros dégâts dans la région de la Broye. Suite à une erreur de communication du côté vaudois, l'impression avait été générée que la politique de régulation du sanglier était divergente entre les deux cantons. Les deux partenaires souhaitent continuer à harmoniser la pratique en vue de gérer au mieux les populations de sangliers et d'empêcher leur prolifération. La coordination des mesures de prévention et d'indemnisation des dégâts dans les cultures agricoles sera en outre renforcée avec la création d'un groupe intercantonal.

Fermeture des routes
Les travaux réalisés sur l'axe routier Fribourg − Prez-vers-Noréaz − Payerne et la fermeture simultanée par le canton de Vaud de la route cantonale à Cousset ont occasionné de nombreux désagréments aux utilisateurs et bordiers restaurateurs. Les deux Gouvernements ont convenu de  se livrer des informations précoces sur les fermetures de routes et d'améliorer à l'avenir la coordination des travaux situés sur le réseau routier de la région.

Actualités liées