Démission de la juge de paix Jacqueline Bourqui, de la Justice de paix de la Glâne

8 Mai 2013 -08h00

Madame Jacqueline Bourqui, juge de paix de la Justice de paix de l'arrondissement de la Glâne, a donné sa démission avec effet au 31 juillet 2013. Le Conseil de la magistrature la remercie pour son engagement au service de la justice fribourgeoise.

TA Glâne - BG Glane
TA Glâne - BG Glane © Tous droits réservés

Née en 1956, Jacqueline Bourqui a entamé sa carrière professionnelle comme enseignante primaire dans le district de la Glâne. Très tôt concernée par le parcours des élèves les moins doués, elle met en place et prend la responsabilité des devoirs surveillés à Romont, de 1978 à 1992. Elle assume ensuite l'accueil et l'enseignement du français aux élèves non francophones, à l'école primaire de Romont de 1992 à 2001, puis au Cycle d'orientation de la Glâne de 2002 à 2006.

En parallèle, dès 1999, elle œuvre, à mi-temps, comme tutrice officielle à Romont, fonction à laquelle elle rencontre des situations personnelles de toutes sortes et se familiarise avec les instances judiciaires et la collaboration avec de multiples institutions. Dès 2004, elle enrichit encore son expérience professionnelle en assumant à temps partiel la direction du Réseau Santé de la Veveyse.

Son engagement pour la collectivité se traduit aussi par divers mandats extraprofessionnels au sein de l'Association glânoise pour l'aide familiale ou du comité de direction du Réseau Santé de la Glâne. En 2006, elle est en outre élue au Conseil communal de Romont.

C'est lors de la session d'octobre 2007 que le Grand Conseil élit Jacqueline Bourqui comme juge de paix pour l'arrondissement de la Glâne. Après cinq ans et demi d'engagement à ce poste, Mme Bourqui a souhaité donner une nouvelle orientation à sa carrière professionnelle, pour laquelle le Conseil de la magistrature lui souhaite plein succès.

Le poste de juge de paix de l'arrondissement de la Glâne sera prochainement mis au concours.

Actualités liées