Retour

Développement des infrastructures de mobilité : le Conseil d'Etat a choisi les projets de routes de contournement

20 Juin 2016 - 09h30

Retour

Le Conseil d'Etat a décidé de mettre en œuvre la liaison Marly-Matran. Un COPIL sera nommé à cet effet durant l'été. Le projet de Düdingen sera quant à lui réactivé dès que la Confédération aura approuvé les plans d'achèvement de la liaison autoroutière Birch-Luggiwil. Le gouvernement sollicite également un crédit de 26,65 millions de francs pour les études et les acquisitions de terrains de cinq projets de routes de contournement : Belfaux, Courtepin, Neyruz, Prez-vers-Noréaz et Romont. Enfin, le Conseil d'Etat a déjà transmis au Grand Conseil une demande de crédit d'engagement pour la réalisation de la route de contournement de Givisiez (pont du Tiguelet).

Le développement d'une mobilité multimodale de qualité dans le canton est un des objectifs principaux de l'Etat de Fribourg. Le RER Fribourg|Freiburg, l'essor de la desserte bus et des projets ferroviaires (ZEB, PRODES 2025, PRODES 2030, etc) permettent d'accroître l'offre en transports publics. La stratégie vélo améliorera quant à elle les possibilités offertes en matière de mobilité douce. Le développement du réseau routier est le 3ème axe de cette mobilité multimodale.

I. La liaison Marly-Matran est relancée
Le Grand Conseil avait accepté, en 2006, un crédit d'étude de 6,625 millions de francs. En 2009, sur la base d'une étude réalisée par le bureau Transitec, le COPIL avait envisagé la construction d'une nouvelle liaison Marly - Matran à l'horizon 2030. Ce horaizon de réalisation dépendait toutefois de l'accroissement du trafic, notamment sur le pont de Pérolles, la charge de trafic maximale étant fixée à 20'000 véhicules/jour.
Les circonstances concernant cet axe ont fortement évolué. Un trafic supplémentaire de 7'500 véhicules/jour est prévu avec la création du Marly Innovation Center (MIC) , ce qui fait que la limite des 20'000 véhicules/jour sera rapidement atteinte et dépassée. Compte tenu également des investissements prévus à Grangeneuve (ALP, nouvelle ferme laitière, extension de la halle de technologie agroalimentaire, transformation du rural existant), le Conseil d'Etat a donc décidé de relancer le projet sans délai. Un Comité de pilotage (COPIL) sera nommé dans le courant de l'été.

II. La route de contournement de Düdingen sera réalisée dès la liaison Birch-Luggiwil achevée
La réalisation de la route de contournement de Düdingen est dépendante de la réalisation de la liaison Birch - Luggiwil. Ce projet, géré par l'Office fédéral des routes (OFROU), devrait être mis une seconde fois à l'enquête d'ici la fin de cette année. Dès l'approbation des plans par le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC), probablement courant 2018, le Conseil d'Etat réactivera l'organisation de projet mise en place en 2009.

III. 26,65 millions pour les études de Belfaux, Courtepin, Neyruz, Prez-vers-Noréaz et Romont
Le Conseil d'Etat sollicite auprès du Grand Conseil un crédit de 26, 65 millions de francs pour les études de projets et les acquisitions de terrains pour les routes de contournement de Belfaux, Courtepin, Neyruz, Prez-vers-Noréaz et Romont.
Les études pour ces 5 projets démarreront simultanément, mais les demandes de crédits d'engagement pour leur réalisation seront présentées de manière échelonnée, en fonction du rythme d'avancement de chaque projet.
 

Projet Belfaux Courtepin Neyruz Prez-vers-Noréaz Romont Total
Etudes TTC 2'300'000 3'000'000 2'800'000 2'000'000 3'500'000 13'600'000
Acquisitions de terrains et RP 3'750'000 3'650'000 3'850'000 300'000 1'500'000 13'050'000
Total 6'050'000 6'650'000 6'650'000 2'300'000 5'000'000 26'650'000

 

IV. Route de contournement de Givisiez
Une demande de crédit de 17,03 millions de francs pour la construction du pont du Tiguelet a déjà été transmise au Grand Conseil. Ce projet s'inscrit dans le cadre de l'assainissement du passage à niveau sur les lignes ferroviaires CFF Fribourg/Freiburg - Payerne et TPF Fribourg/Freiburg - Murten/Morat et permettra la suppression du passage à niveau. Le Grand Conseil devrait se prononcer cet automne et la mise en service du pont du Tiguelet est prévue pour la fin 2018.

Actualités liées