La gestion et l'entretien du viaduc autoroutier de Kerzers passent en mains de la Confédération

16 Février 2011 -15h45

La gestion et l'entretien du viaduc autoroutier de Kerzers sont désormais du ressort de la Confédération, et non plus du canton de Fribourg. La Direction de l'aménagement, de l'environnement et des constructions et l'Office fédéral des routes (OFROU) ont trouvé un accord sur les modalités de ce transfert de compétences. Désormais, l'OFROU prend en charge à 100 % l'entretien du viaduc et la bretelle d'autoroute. Des travaux de réfection seront entrepris au printemps 2011.

Depuis le 1er janvier 2008, et la Réforme de la Péréquation financière et de la répartition des Tâches de la Confédération (RPT), la Confédération construit, entretient et exploite les routes nationales. Elle en supporte les coûts. Elle peut confier ces tâches en partie ou en totalité à des organismes publics, privés ou mixtes.
A ce titre, la gestion et l'entretien du viaduc autoroutier de Kerzers relèvent, depuis cette date, de la responsabilité de la Confédération. Après plusieurs mois de discussions, la Direction de l'aménagement, de l'environnement et des constructions a trouvé un accord avec la Confédération concernant ce viaduc. Depuis le 20 décembre 2010, l'Office fédéral des routes (OFROU) prend en charge à 100 % l'accès à l'autoroute et l'entretien du viaduc.
Les joints du viaduc, actuellement en mauvais état, seront changés dès le printemps 2011. Ces tra-vaux amélioreront la sécurité des usagers et réduiront également considérablement les nuisances sonores.
L'OFROU étudie actuellement les modalités d'assainissement du viaduc autoroutier pour les années 2013-2014. Cette planification dépend toujours des disponibilités budgétaires. A ce jour, aucune décision n'a été prise quant à l'avenir à plus long terme du viaduc et à son éventuel remplacement.
En 2005, une étude concernant l'assainissement du viaduc autoroutier avait été réalisée par le can-ton de Fribourg. Celle-ci portait sur le remplacement du viaduc, sans remettre en question l'existence de la jonction autoroutière. Tous les dossiers d'études ont été remis à l'OFROU.
La Direction de l'aménagement, de l'environnement et des constructions et l'OFROU ont également trouvé un accord concernant la réfection du tronçon de la route cantonale située sous le viaduc, qui est propriété de la Confédération. L'OFROU se chargera des travaux.

Actualités liées