Le pont sur la Trême, à Epagny, doit être reconstruit et la route assainie pour la sécurité des usagers

4 Mars 2016 -08h15

Le pont sur la Trême, à Epagny (commune de Gruyères), ne répond plus aux exigences de sécurité du trafic routier. Le pont actuel doit être entièrement démoli et reconstruit en aval. La route cantonale de part et d'autre de l'ouvrage d'art sera également réaménagée et des aménagements pour les piétons et les cyclistes sont prévus sur l'entier du tronçon. L'Etat de Fribourg sollicite auprès du Grand Conseil un crédit d'engagement de 4,58 millions de francs pour ces travaux. Le Grand Conseil devrait se prononcer ce printemps.

Le pont sur la Trême a été construit en 1912, puis assaini et élargi en 1950. Malgré plusieurs réparations, son état est aujourd'hui jugé alarmant et il ne répond plus aux normes de sécurité relatives au trafic routier. Une limitation de charge à 16 tonnes a déjà été appliquée.
Le pont doit être entièrement détruit et reconstruit. Le nouvel ouvrage sera bâti 12,5 mètres en aval de l'existant. Sa portée sera augmentée à 21,48 mètres et le niveau supérieur rehaussé de 50 centimètres pour garantir un espace suffisant au cours d'eau.
La largeur de la route, sur le pont, sera de 11,9 mètres : une chaussée de 2 x 3 mètres, 2 x 25 centimètres de réserve pour le marquage, une piste cyclable mixte de 2,5 mètres en aval séparée de la chaussée par une bordure de 55 centimètres, un trottoir de 1,65 mètre en amont et deux bordures de 35 centimètres. Sur la route cantonale, une piste mixte sera réalisée sur tout le tronçon ; sur les 200 derniers mètres en direction du giratoire de La Salette, les cheminements des piétons et des cyclistes seront séparés, avec un trottoir devant le secteur des habitations de Prâ Dêrê et une bande cyclable dans le sens de la montée en direction de Broc.
Le début des travaux est prévu en juin 2016. Jusqu'à la fin de l'année, il est prévu de construire le nouveau pont et de réaliser le mur de soutènement/antibruit ainsi que les aménagements routiers dans le secteur de Prâ Dêrê. La démolition de l'ancien pont et le solde des aménagements routiers se dérouleront en 2017. Le trafic sera maintenu pendant toute la durée du chantier, avec, de temps à autre, une circulation sur une seule voie.
Le Conseil d'Etat sollicite un crédit d'engagement de 4,58 millions de francs. L'ensemble des travaux, pont et route cantonale, est estimé à 6 179 509 francs. En 1998, le Grand Conseil avait accepté un crédit d'engagement pour l'assainissement de différents ouvrages d'art, dont 1,6 million était prévu pour le pont sur la Trême. Le projet a ensuite été revu en profondeur et son périmètre élargi.
 

Actualités liées