Retour

Les travaux d'assainissement des piles du pont sur le Javro commencent le 11 avril

8 Avril 2016 - 08h00

Retour

L'assainissement des piles du pont sur le Javro débutera lundi prochain 11 avril, pour une durée de six mois. Fortement dégradé par endroit, le béton qui les compose sera enlevé puis remplacé. La circulation routière sera maintenue sur une seule voie pendant toute la durée du chantier et réglée par des feux. Le passage des piétons sera toujours possible sur le trottoir. La chaussée sera libérée pour la désalpe, le 24 septembre, pour ne pas entraver la manifestation.

Les piles du pont sur le Javro, ouvrage d'art majeur situé à cheval sur les communes de Crésuz et de Val-de-Charmey et unique accès vers la vallée de la Jogne, doivent être assainies. La dernière inspection a montré une dégradation avancée.
Le pont-arc sur le Javro a été construit en 1950, puis assaini et élargi à la fin des années 1990. Les piles de l'ouvrage, d'une longueur totale de 295 mètres et d'une surface totale de 966 mètres carrés,  ont été peu concernées par ces travaux. Le béton qui les compose est très hétérogène et vraisemblablement non vibré, ce qui le rend très sensibles aux chlorures déposées par le sel en hiver. Le Service des ponts et chaussées (SPC), appuyé par l'un des meilleurs bureaux suisse en matière de technologie du béton, a défini précisément les zones des piles à assainir.
Plusieurs échafaudages seront montés le long de piles. Les zones détériorées vont être démolies avec un jet d'eau à haute pression (hydrodémolition). Elles seront ensuite reconstituées avec un nouveau béton et du mortier. Les travaux n'altéreront en rien l'aspect visuel de cet ouvrage d'art marquant pour la région.
Pendant la phase de chantier, la circulation routière s'effectuera sur une seule voie, réglée par une signalisation lumineuse. Les piétons pourront continuer à traverser le pont sur le trottoir. Les travaux, devisés à 1,2 millions de francs, débuteront lundi prochain pour six mois. La durée du chantier pourrait être influencée par la météo, mais la chaussée sera entièrement libérée le week-end de la désalpe (24 septembre 2016) pour ne pas gêner la manifestation.
 

Actualités liées