Projet Poya : la DAEC approuve les mesures d'accompagnement complémentaires proposées par la Ville de Fribourg

16 Aout 2016 -08h15

La Direction de l'aménagement, de l'environnement et des constructions (DAEC) a approuvé les mesures d'accompagnement complémentaires liées à l'ouverture du pont de la Poya. Ces mesures, proposées par la Ville de Fribourg, visent à pallier l'augmentation de trafic constatée sur l'Avenue Général Guisan. Elles pourront donc être mises en place dans le délai imparti par le Plan directeur partiel des transports (PDpT), soit dans les deux ans suivant la mise en service du pont de la Poya.

Les comptages effectués suite à l'ouverture du pont de la Poya, en octobre 2014, ont montré que les mesures d'accompagnement remplissent leur objectif, à savoir plafonner le trafic sur les axes influencés par le pont et préserver le site du quartier du Bourg. Une augmentation de trafic a toutefois été constatée sur l'Avenue Général-Guisan.
La Ville de Fribourg a donc proposé sept mesures d'accompagnement complémentaires pour remédier à cette situation. Cinq d'entre elles (modération et arrêt de bus à l'Avenue Général-Guisan, îlot modérateur sur l'Avenue Général-Guisan, restriction de circulation de la route Sainte-Agnès et borne escamotable, modérateur sur l'Avenue Général-Guisan sous la forme d'un rétrécissement du côté droit à la montée et modérateur sur l'Avenue Général-Guisan sous la forme d'un rétrécissement des deux côtés de la chaussée) devaient être examinées par l'Etat de Fribourg.
L'approbation de la DAEC permet désormais à la Ville de Fribourg d'effectuer les différents aménagements nécessaires.
 

Actualités liées