FIT’NG 2021, le pari sur l’avenir du tourisme fribourgeois

3 Décembre 2019 -13h39

Une année après avoir dévoilé les enjeux du projet « DMO X – Lean Destination Management », le tourisme fribourgeois poursuit sa mue sous la dénomination FIT’NG 2021, pour Fribourg Innovation Tourism for Next Generations. Le modèle se concrétise par un fonctionnement participatif, exploré dans des thématiques diverses, initiées à l’échelle du canton. Le livre blanc du tourisme suisse et fribourgeois, édité en parallèle, réunit les meilleures applications de la branche. Il démontre le potentiel du projet fribourgeois en matière d’innovation pouvant servir de référence aux autres régions touristiques.

FIT’NG 2021, pour Fribourg Innovation Tourism for Next Generations
FIT’NG 2021, pour Fribourg Innovation Tourism for Next Generations © Tous droits réservés

Après les différentes phases d’analyse, le projet de transformation du tourisme fribourgeois entre dans un processus d’implémentation. Sous la nouvelle appellation FIT’NG 2021, pour Fribourg Innovation Tourism for Next Generations, le modèle inclue les quatre valeurs clés du projet : innovation, cohésion, ancrage cantonal et évolution.
Les signaux sont au vert pour le tourisme fribourgeois en cette fin d’année 2019 : hausse des nuitées, succès des attractions touristiques et nombreux projets de réalisation ou de rénovation d’infrastructures en cours. Profitant d’un contexte dynamique, FIT’NG 2021 fait office de pionnier dans le paysage touristique suisse. Il bénéficie ainsi du soutien du programme Innotour de la Confédération, encourageant l'innovation, la coopération et le développement du savoir dans le domaine du tourisme.

Le livre blanc au coeur du changement
Le projet s’inscrit dans un secteur en croissance continue où se différencier des autres destinations est un véritable défi ! Partenaire du projet, le cabinet M&BD Consulting SA a retranscrit les profondes mutations auxquelles le tourisme fait face dans un livre blanc. Elvis Gonzalez, directeur, précise : « Ce document regroupe les principales tendances et caractéristiques du tourisme mondial, suisse et fribourgeois et doit servir de référence aux professionnels de la branche ».
Pour rappel, FIT’NG 2021 a pour objectifs de repenser les structures du tourisme fribourgeois, de valoriser les compétences afin de mieux utiliser les ressources à disposition et de gagner en efficacité. Le tout orienté client, avec comme axe prioritaire d’apporter à l’hôte qualité et innovation. Applicable sur une durée de deux ans, il se veut être un processus participatif.
FIT’NG 2021 devrait également inspirer la révision en cours de la Loi sur le tourisme. En adéquation avec Vision 2030, le projet intègre le développement de nouvelles stratégies, tant au niveau marketing que digital. Il se base sur une participation active des parties prenantes, à l’instar des collaboratrices et collaborateurs et des comités des organismes touristiques. Ces derniers, par l’intermédiaire d’un questionnaire, ont d’ailleurs largement manifesté leur soutien au projet tout en relevant quelques craintes et points forts du modèle.

Les premiers projets en phase exploratoire
Des phases d’analyse de l’organisation actuelle du tourisme fribourgeois résulte une cinquantaine de recommandations. Ces mesures concrètes doivent servir à optimiser le fonctionnement des organismes et à modéliser un certain nombre de processus. Par ordre de priorité, des groupes de projets spécifiques se sont mis au travail afin d’explorer des thématiques à l’échelle du canton : système de comptabilité commun, gestion centralisée des apprenants et stagiaires ou encore processus de gestion des idées.
Face aux enjeux de la digitalisation et des changements climatiques, le tourisme fribourgeois se doit d’être agile en termes d’organisation, de développement de l’offre et des infrastructures. Il dispose de nombreux atouts dont sa petite taille lui permettant d’expérimenter des projets innovants, à son échelle. De manière proactive, FIT’NG 2021 constitue un modèle ambitieux où l’hôte est au centre des réflexions et la digitalisation un important vecteur de mutation.

Actualités liées