Retour

Un regard sur l'économie fribourgeoise

18 Avril 2018 - 10h15

Retour

La Direction de l'économie et de l'emploi(DEE) a proposé aujourd'hui un "regard sur l'économie Fribourgeoise" lors d'une conférence de presse incluant plusieurs de ses services. L'occasion aussi - grâce à l'observation statistique - d'une approche plus large de l'évolution de notre économie et de l'emploi dans le canton de Fribourg, et de mettre ainsi en perspectives les défis et les opportunités qui nous occupent. La Promotion économique fribourgeoise  (PromFR) a par exemple détaillé les grands chantiers réalisés ou en cours, notamment les nouvelles perspectives d'actions qui s'offrent à elle avec la révision de la Loi sur la Promotion économique ou la création de la Loi sur la Politique foncière active. De son côté, le Service public de l'emploi (SPE) a passé en revue les actions conduites en matière de lutte contre le chômage et le travail au noir ces derniers mois, mais aussi évoqué l'implémentation des nouvelles règles imposées suite à la votation sur l'initiative contre l'immigration de masse.

Cette année, la DEE a décidé de regrouper les traditionnelles conférences de presse annuelles de la  PromFR et du SPE en un seul évènement. L'occasion aussi - grâce à l'observation statistique - de porter un regard plus large sur l'évolution de l'économie et de l'emploi dans le canton. Cette mise en perspectives  a permis de cerner les spécificités de notre économie, liées à la fois à la situation géographique du canton de Fribourg entre deux régions métropolitaines, à son héritage rural ou, encore, à la croissance démographique galopante qu'elle a connue durant plusieurs décennies.

Promotion économique fribourgeoise
La PromFR a pu détailler les grands chantiers réalisés ou en cours, notamment les nouvelles perspectives d'actions qui s'offrent à elle avec la révision de la Loi sur la Promotion économique ou la création de la Loi sur la Politique foncière active.

L'année 2017 a ainsi permis à la PromFR d'affiner la stratégie liée à la mise en place de nouveaux instruments de soutien destinés aux entreprises. Ces mesures, notamment la mise en place d'un instrument de cautionnement cantonal complémentaire au Cautionnement Romand, ont été bien accueillies dans le cadre de la consultation de la révision sur la Loi sur la promotion Economique (LPEc) en 2017.

Le projet de loi définitif sera traité par le Grand Conseil avant la pause estivale.

Quantitativement, l'exercice 2017 de la PromFR a été marqué par une légère augmentation du nombre de projets accompagnés et par une hausse des investissements prévus, notamment sur la deuxième moitié de l'année.

Les projets d'extension d'entreprises industrielles telles que Maxwell Technologies SA à Rossens ou Johnson Electric SA à Morat, Comet à Flamatt ou Liebherr à Bulle, démontrent que le canton de Fribourg reste une localisation de choix pour le développement de projets industriels à forte valeur ajoutée.

Service public de l'emploi
De son côté, le SPE a notamment passé en revue les actions conduites en matière de lutte contre le chômage ou le travail au noir, mais aussi l'implémentation des nouvelles règles imposées suite à la votation sur l'initiative contre l'immigration de masse.

Sur le front de la lutte contre le chômage, l'année 2017 peut être qualifiée de stable. Le taux de chômage  s'est établi à 2,8% dans le canton (3,2% pour la Suisse). Les ORP fribourgeois ont offert environ 10'000 mesures aux demandeurs d'emploi (cours, stages, programmes d'emploi temporaire, etc.). Pour la grande majorité d'entre eux, la période de chômage demeure relativement courte : près des trois quarts demeurent inscrits de 1 à 6 mois " seulement ". La persistance d'un chômage de longue durée reste toutefois une préoccupation. 

Le travail au noir coûterait environ 1 milliard de francs par an au canton. Depuis plusieurs années, les délits dans ce domaine augmentent, surtout dans le domaine de la construction. 500 contrôles ont été effectués en 2017 tous secteurs confondus. 39% des entreprises contrôlées ont été dénoncées pour soupçons d'infraction. Le SPE préside le groupe de travail mis sur pied fin 2016 par le Conseil d'Etat afin de dessiner un plan d'action pour renforcer la lutte contre ce fléau.

Perspectives et défis
Le Directeur de l'économie et de l'emploi, Olivier Curty, a dégagé ensuite les grandes lignes de la stratégie économique de notre canton, en soutenant le développement des entreprises existantes - notamment dans la construction et l'agro-alimentaire qui sont ses deux grands piliers -, mais aussi en positionnant Fribourg sur des marchés de niche à forte valeur ajoutée. Cela grâce à la politique d'innovation offensive du canton, notamment à travers les centres de compétences de ses parcs d'innovation.

Il a aussi relevé l'importance des changements à venir avec la révolution numérique en cours, et la nécessité de trouver des réponses au défi qui ne manquera pas de se poser en matière de formation continue notamment.

Actualités liées