Prix de l'innovation agricole 2016: les poulaillers pour poulets bio récompensés

12 Mai 2016 -10h30

Le 14e prix de l'innovation agricole a été décerné le 12 mai 2016 à Laurent Godel de Domdidier pour avoir développé un nouveau type de poulaillers pour poulets bio. Il reçoit un prix de 10'000 francs. Le deuxième prix revient à l'entreprise "Swissradies" à Ried bei Kerzers, qui produit des radis toute l'année sous une serre dont le toit couvert de panneaux solaires produit de l'énergie. Le prix d'encouragement est décerné à Grégory Dugué pour son pressoir mobile. 
 

Le prix de l'innovation agricole est décerné tous les deux ans et est doté de 20'000 francs de prix. Neuf projets ont été soumis au jury en 2016, soit trois de plus qu'en 2014. Lors de la cérémonie de remise des prix,  la conseillère d'Etat Marie Garnier, présidente du jury, a souligné le caractère innovant des projets. Cette cérémonie s'est déroulée dans la ferme de Laurent Godel à Domdidier, où une visite des poulaillers d'engraissage de poulets bio a été organisée.

L'élevage de poulets labellisés bio se fait généralement dans des poulaillers mobiles, d'une capacité de 500 unités,  qui sont déplacés régulièrement de façon à faire bénéficier les poulets de prairies d'herbe verte. Dans le système "Autonomia" développé par Laurent Godel, les poulaillers construits en 2012  sont fixes, mais donnent accès à trois prairies utilisées successivement. Ce système permet aussi une automatisation de l'affouragement, ce qui réduit en partie le travail manuel pénible. Les parois à l'avant du bâtiment sont amovibles pour permettre un nettoyage aisé du poulailler. L'approvisionnement électrique se fait par des panneaux photovoltaïques. Le jury a estimé que ce projet répondait bien à la demande des consommateurs en viande de poulet produite selon des critères durables.

Le deuxième prix d'un montant de 6'000 francs récompense l'entreprise Swissradies à Ried bei Kerzers, qui produit toute l'année des radis sous serre. L'innovation réside dans la couverture de la moitié de la serre par des panneaux solaires qui produisent 470 kW.

Le prix d'encouragement doté de 4'000 francs revient à Grégory Dugué de Fribourg pour son pressoir mobile.  Les propriétaires d'arbres fruitiers peuvent utiliser ses services pour extraire du jus de leurs propres fruits. M. Grégory Dugué, en collaboration avec des institutions sociales,  met aussi à disposition des propriétaires qui n'auraient pas le temps de s'occuper eux-mêmes de la cueillette, des équipes de cueilleurs.

Actualités liées