L’Etat de Fribourg dévoile ses deux nouveaux vins : « Le freiburger » et « Le gamaret »

4 Septembre 2019 -16h12

Le 4 septembre dernier l’Administration des Vignobles de l’Etat (AVE) a présenté « Le freiburger » 2018, ainsi que « Le gamaret » 2017 issus des vignes de l’Etat situés au Vully. Il s’agit de deux nouveaux vins, vinifiés par le Cru de l’Hôpital qui cultive ces parcelles, pour l’Etat de Fribourg, depuis le 1er janvier 2017. « Le freiburger » millésime 2018 se positionne directement dans la catégorie des grands vins blancs du Vully.

Bouteille de gamaret
Gamaret © Tous droits réservés

Les vendanges 2018 ont été précoces (dès le 10 septembre 2018) et les taux de sucre ont battu des records. Les quantités ont été au rendez-vous, après 2017 et son gel massif. Le millésime 2018 sera une grande année pour les Chasselas et les spécialités rouges. Comme pour le millésime 2009, il a été possible de vendanger sans un jour de pluie !

« Le freiburger »

Le Freiburger, issu d’un croisement de Sylvaner et de Pinot gris obtenu à l’institut de recherche de Freiburg im Breisgau en 1916, a été rebaptisé Freisamer selon des conventions internationales de nomenclature. Au Vully, son nom originel a été conservé étant donné son homonymie avec le nom alémanique des habitants du canton de Fribourg. Actuellement, le Vully est la plus grande région de production de ce cépage en Suisse. Il a été planté dans cette région dans les années 1950. Il y a trouvé un terroir propice à sa pleine expression aromatique grâce à une adéquation unique des sols de molasse et du climat lacustre. D’ailleurs, onze vignerons du Vully ont signés une charte pour en garantir la qualité.

C’est en 2016 que les premiers plans de Freiburger sont plantés dans les vignes de l’Etat. Il aura fallu trois ans pour que les premières bouteilles soient prêtes et que le vin puisse être proposé à la dégustation. Ce premier millésime de « Le freiburger » se caractérise par des fragrances de pomme fraîche, d’épices douces et de fruits légèrement compotés. Sans exubérance mais dans une juste balance, cette complexité d’arômes s’équilibre à merveille entre notes  fraîches et chaleureuses, fruitées et empyreumatiques. Vin vibrant, viril et complexe, ce Freiburger démontre à nouveau ce que le Vully est capable de donner de meilleur. Cette première récolte est encore confidentielle avec seulement un peu plus de 600 bouteilles, qui seront mises en vente au printemps 2021.

« Le gamaret »

Croisement entre le Gamay et le Reichensteiner, le Gamaret a été obtenu en 1970 au centre de recherches d'Agroscope à Pully dans le but de créer un cépage plus résistant et riche en couleur. Officiellement commercialisé en 1990, c'est un frère du Garanoir et du Mara, et est cultivé surtout en Suisse.

Les premiers ceps de Gamaret ont été plantés en 2003 dans les vignes de l’Etat. Auparavant utilisé en mono-cépage à vinification classique et dans un assemblage, la récolte de Gamaret est depuis le millésime 2017 proposée en cépage pur élevé une année dans des barriques de chêne de la forêt de Galm sur les hauts de Morat. Ce premier millésime 2017 offre du fruit et des épices précédant des notes grillées tirées de l’élevage en barrique. La bouche en rondeur dévoile une texture et une structure d’une grande finesse. Il a obtenu une médaille d’or au Concours du vin bio suisse en juin 2019.

Dégustation publique

Ces deux nouveaux vins des Vignes de l’Etat au Vully pourront être dégustés lors de la dégustation publique d’automne, le 13 septembre de 15h à 18h ainsi que le 14 septembre de 09h à 12h au Magasin de Grangeneuve. Ils seront accompagnés par les vins du Domaine des Faverges avec notamment ses Chasselas typiques ou ses spécialités de rouge, ainsi que le Chasselas et le Pinot noir du Vully.

Actualités liées