Exposition et nouvelle publication - le patrimoine photographique à l'honneur

31 Aout 2016 -10h30

"14-18 Le patrimoine sur fond de guerre : collection photographique Heribert Reiners ". Pour la rentrée, le patrimoine photographique est à l'honneur au Service des biens culturels avec une publication et une exposition évoquant l'engagement d'un historien de l'art sur le front de la protection du patrimoine durant la Grande Guerre. Il y cent ans exactement, le sous-officier artilleur Heribert Reiners (1884-1960), était muté dans le Kunstschutz. De cette mission, il a ramené dans ses archives personnelles des centaines de clichés qui ont fait l'objet d'une étude.

Patrimoine sur fonds de guerre
Heribert Reiners © Tous droits réservés

Le Service des biens culturels de l'Etat de Fribourg (SBC) a le plaisir de vous convier au  Musée Gutenberg à l'occasion de son exposition temporaire " 14-18 Le patrimoine sur fond de guerre : collection photographique Heribert Reiners ", du 1er septembre au 27 novembre 2016.

Notre exposition invite les visiteurs à découvrir ce pan marginal de notre photothèque, retrouvé lors du sauvetage du Fonds Reiners, cédé à l'Etat de Fribourg par la veuve de l'historien de l'art qui fut titulaire de la chaire d'histoire de l'art à l'Université de Fribourg et pionnier dans le domaine du recensement et de l'étude des biens culturels fribourgeois. Jeune historien de l'art promis à une brillante carrière universitaire, Reiners a 30 ans quand éclate la Grande Guerre. D'abord mobilisé dans une unité de défense anti-aérienne, il échappe à l'enfer des tranchées pour servir une autre bataille, celle des idées et de la propagande, au sein du Kunstschutz. Les photographies présentées sont accompagnées par des archives privées de la famille Reiners-Meier. Rythmée par de grands tirages, l'exposition montre l'ambiguïté du travail du Kunstschutz et l'utilisation des images de ruines et des troupes dans la propagande allemande. Elle invite les visiteurs à s'interroger sur l'instrumentalisation du patrimoine dans les conflits et sur le rôle des images dans la conservation du patrimoine, entre démarche scientifique et de propagande militaire. La plupart de ces images témoignent de l'émergence d'une conscience patrimoniale et d'une idée nouvelle, celle du patrimoine commun de l'humanité dont la destruction volontaire est présentée comme un crime.

L'exposition sera accompagnée de visites guidées en français et en allemand, d'une table ronde le 22 septembre réunissant des spécialistes suisses et français sur le thème " Notre mémoire en ruine : la guerre et la destruction du patrimoine culturel ", et d'une conférence le 27 octobre intitulée " Histoires filmées, histoires photographiées : un patrimoine en danger ", à l'occasion de la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel UNESCO. Ces activités sont gratuites et ouvertes à tous.

La publication - le 2e hors-série de notre publication annuelle PATRIMOINE FRIBOURGEOIS - présente le résultat de recherches inédites sur l'historien de l'art Heribert Reiners, en particulier sur son engagement au sein de la Kunstschutz ainsi qu'à ses fouilles archéologiques sur le site gallo-romain de Senon. Elle apporte ainsi sa contribution à une série d'études récentes sur la place et le rôle des historiens de l'art et de leur discipline dans la Grande guerre des images et des mots.



 

Actualités liées