Une nouvelle loi sur l'enseignement secondaire supérieur (LESS)

En tant que loi-cadre, la loi sur l'enseignement secondaire supérieur (LESS) définit les grandes orientations de l'école et fixe ainsi les grandes lignes, notamment, de l'orientation et des buts de l'enseignement, des droits et des obligations des élèves et de leurs parents, du statut des enseignants et des enseignantes, de l'organisation des écoles et de leur financement, ainsi que les voies de droit.

Pour répondre aux mutations de la société et préparer les élèves à relever les défis auxquels ils seront confrontés, la LESS permet d'expérimenter des innovations et prévoit en même temps les instruments nécessaires pour piloter le système scolaire afin de garantir le développement des écoles et de l'enseignement. Les organes de pilotage et leurs compétences sont précisés.

Grands axes du projet de loi

  • Le premier axe consiste en la mise à jour des finalités et des objectifs de l'enseignement secondaire supérieur avec, notamment, la promotion du bilinguisme.
  • Le deuxième axe est l'actualisation des filières de formation. En effet, le canton de Fribourg a introduit à l'automne 2010 trois domaines de maturité spécialisée : santé, social et pédagogie. En septembre 2011, la passerelle de la maturité professionnelle aux hautes écoles universitaires a été intégrée au Collège St-Michel. Depuis l'année scolaire 2011/12, la formation commerciale a été adaptée afin de répondre aux exigences permettant de délivrer des titres fédéraux reconnus.
  • Le troisième axe concerne le renforcement des structures de pilotage avec des précisions quant au rôle des autorités cantonales et scolaires ainsi qu'à l'organisation des écoles.
  • Le quatrième axe comprend une clarification des droits et des obligations de l'ensemble des partenaires de l'école et touche les parents, les élèves et les enseignant-e-s.

Le projet de nouvelle LESS sera traité en automne 2018 par le Grand Conseil. Son entrée en vigueur est prévue au 1er août 2019.

Actualités liées