Addictions : un point de contact et une possibilité d'annonce pour les professionnel-le-s et proches qui se font du souci pour un-e jeune

2 Mai 2018 -12h45

Après 10 mois de projet-pilote, un " dispositif d'indication Addictions " pour les jeunes et les personnes mineures est introduit sur le territoire cantonal. Il a pour objectif de dépister les consommations ou les comportements problématiques le plus tôt possible et d'intervenir lorsqu'un soutien s'avère nécessaire. 

Depuis mi-avril 2018, tout-e professionnel-le ou proche qui côtoie des jeunes entre 11 et 18 ans, peut s'adresser à des spécialistes via le numéro de téléphone 026 305 74 73 s'il observe qu'un-e jeune est " menacé-e" par une consommation de substance(s) psychoactive(s) ou par une pratique excessive du jeu, d'internet ou d'achats. Suite à ce contact, il pourra annoncer ce jeune via un formulaire ad hoc. Le " dispositif d'indication Addictions " a été testé avec succès depuis 2017 auprès d'une trentaine de jeunes de 12 ans à 18 ans.
La prise en charge est bilingue et couvre toutes les substances, toutes les pratiques potentiellement addictives et les problématiques associées.

Besoin d'une aide extérieure spécialisée ?
Même si beaucoup d'adolescent-e-s inquiètent parfois leurs parents ou leur entourage, l'immense majorité d'entre eux vont bien. Toutefois, environ un-e jeune sur dix a, à un moment donné de son parcours, un problème ou l'autre qui nécessite une aide extérieure spécialisée pour s'en sortir. Comme il existe une corrélation entre une consommation précoce et une consommation problématique plus tard, une attention particulière à la situation de certain-e-s jeunes est nécessaire afin d'éviter qu'elle ne se dégrade.
Un-e adulte qui se fait du souci pour un-e jeune peut trouver des explications sur les signaux d'alarme sur le site www.reper-fr.ch. Il ou elle a ensuite la possibilité de téléphoner pour se faire conseiller et, cas échéant, remplira un formulaire d'annonce qui se trouve également sur le site en question. L'annonce n'est pas obligatoire et n'exige pas d'être délié-e du secret de fonction.


Le dispositif d'indication Addictions offre :
> Une évaluation complète de la situation du/de la jeune faite en sa présence;
> Une proposition de prise en charge individualisée ;
> Un suivi coordonné avec différent-e-s professionnel-le-s.

Le dispositif concrétise la disposition de l'Article 3c de la Loi fédérale sur les stupéfiants et complète le système déjà mis en place pour les personnes adultes en 2014. Il peut prendre en charge 100 jeunes par année, ce qui, selon le projet-pilote effectué en 2017, devrait suffire à couvrir la majorité des besoins.

Si on s'inquiète pour un-e jeune, que faire concrètement ?

Contacter un-e professionnel-le pour discuter de la situation d'un-e jeune
026 305 74 73

Consulter la brochure d'information sur le site 
www.reper-fr.ch


 

Actualités liées