Retour
professionnels de la santé
professionnels de la santé © Tous droits réservés

Le projet d'assistanat au cabinet à l'origine de 17 installations de médecins de premier recours dans le canton

professionnels de la santé
professionnels de la santé © Tous droits réservés

4 Juin 2018 - 11h15

Le programme d'assistanat au cabinet est un succès et atteint son objectif de promouvoir l'installation de médecins de premier recours dans le canton. Ainsi, entre 2010 et 2017, 17 médecins assistant-e-s sur 25 ayant participé au programme se sont installé-e-s dans diverses régions du canton. 

 Le manque de médecins de famille est une réalité préoccupante aujourd'hui en Suisse et dans le canton de Fribourg. Afin de pallier à ce manque, à l'instar d'autres cantons suisses, Fribourg a décidé en 2010 d'introduire la possibilité pour un-e médecin assistant-e de pratiquer durant 6 mois au sein d'un cabinet de médecin de premier recours (médecin généraliste ou pédiatre).
L'augmentation des postes au budget du canton (prise en charge de 80% du salaire du/de la médecin assistant-e) s'est réalisée progressivement. Alors qu'en 2010, 2 postes de 6 mois à 100% étaient disponibles (1 EPT), ce sont en 2018 8 postes (soit 4 EPT) qui sont attribués au programme. Sur 25 médecins assistant-e-s qui ont suivi ce dernier entre 2010 et fin 2017, 17 se sont installé-e-s en cabinet, 3 sont chefs de clinique à l'hôpital et 1 se destine à une carrière hospitalière.

Participation financière des cabinets
31 cabinets en médecine générale et 4 cabinets en pédiatrie sont aujourd'hui formateurs accrédités dans le canton. Pour faire partie du programme, ils doivent répondre à plusieurs exigences, notamment celles de mettre une salle de consultation à disposition de l'assistant-e, de bénéficier d'une installation de radiologie et d'un laboratoire et de suivre une formation spécifique. Les cabinets formateurs participent également au financement du programme, en prenant en charge 30% du salaire du/de la médecin assistant-e, dont 10 % pour le coordinateur cantonal.

Une demande qui augmente
Pour les années 2017 et 2018, les 8 postes au budget étaient pleinement occupés, il est toutefois encore trop tôt pour donner des projections concernant l'éventuelle installation de ces médecins, puisqu'il faut compter environ 2 à 3 ans entre le stage et l'installation. Avec le renforcement du poste de coordinateur cantonal du programme depuis 2016, les demandes aussi bien du côté des cabinets que de celui des médecins assistant-e-s tendent à augmenter.

Le plan financier de l'Etat prévoit d'ailleurs 2 postes supplémentaires pour 2021, ce qui permettra de proposer 12 postes en tout, soit 6 EPT. Une demande supplémentaire spéciale est actuellement en discussion pour le budget 2019, soit 4 postes (2 EPT) financés conjointement par les cantons de Fribourg et de Vaud, en collaboration avec l'Hôpital intercantonal de la Broye.
Le master en médecine, orienté médecine de famille et le programme d'assistanat au cabinet sont deux mesures complémentaires qui ont pour objectif la venue de médecins de premier recours dans le canton.
 

Actualités liées