Retour
MidnightSports Gibloux, Commune du Gibloux
MidnightSports: Ouverture des salles de sports aux jeunes de 13 à 17 ans le samedi soir dans la Commune du Gibloux © Tous droits réservés

En 2018, la Direction de la santé et des affaires sociales a soutenu 32 projets enfance-jeunesse!

MidnightSports Gibloux, Commune du Gibloux
MidnightSports: Ouverture des salles de sports aux jeunes de 13 à 17 ans le samedi soir dans la Commune du Gibloux © Tous droits réservés

25 Février 2019 - 11h26

Depuis 2008, la Direction de la santé et des affaires sociales (DSAS) soutient de nombreux projets proposés par des enfants et des jeunes ou qui leur sont destinés. L’année 2018 a été riche, avec 32 projets dont 15 bilingues, qui ont vu le jour grâce à la subvention enfance-jeunesse.

32 projets soutenus en 2018

En 2018, sur 45 projets déposés, la DSAS en a soutenu 32 en faveur des enfants et des jeunes fribourgeois pour un montant de 170 000 francs. Cette somme a permis à 14 projets francophones, 3 projets germanophones et 15 projets bilingues de voir le jour aux quatre coins du canton de Fribourg. Les Déléguées à l’enfance et à la jeunesse du canton de Fribourg soutiennent activement la réalisation de ces projets.

De par leur diversité, ces projets s’inscrivent pleinement dans le cadre des trois objectifs fixés dans le plan d’action cantonal «Je participe!» 2018-2021: favoriser une éducation globale, encourager la participation et la citoyenneté et promouvoir un cadre de vie épanouissant.

Des projets favorisant une éducation globale

Parmi les projets soutenus, la troisième édition du Festival Juvenalia qui s’est tenue le 19 mai 2018 sur la place Georges-Python à Fribourg surfe sur un succès croissant. Cette manifestation, organisée à l’initiative du réseau cantonal Frisbee, met en lumière les activités réalisées par les nombreuses organisations de l’enfance et de la jeunesse du canton. Conformément au plan d’action cantonal «Je participe!», Frisbee a bénéficié d’une subvention de 50 000.

En vue de favoriser l’éducation globale des enfants issus de la migration, le projet intitulé «Ma famille, ma réussite» réalisé par l’Association TOGOVIWO, a permis aux familles d’origine africaine de mieux appréhender le fonctionnement sociopolitique du canton de Fribourg et d’aborder des sujets liés notamment à l’éducation.

Dans la région de Morat, le projet «3 Kulturen bauen Brücken - Jugendaustausch im Schnee» a permis un échange interculturel riche entre des jeunes de 15 à 17 ans venant des régions de Morat, de Kerzers, d’Israël et d’Irlande. Durant une semaine de camp dans la région du Gantrisch, les jeunes, tout en construisant ensemble des igloos, élargissent leur horizon et leur connaissance d’autres cultures et modes de vie et développent des valeurs précieuses pour la suite de leur existence: la tolérance, l’ouverture à l’autre et le vivre ensemble.

La commune du Gibloux a ouvert ses salles de sport aux jeunes de 13 à 17 ans le samedi soir, avec le soutien du programme MidnightSports. Elle offre ainsi un lieu sans fumée ni alcool, où les ados peuvent se rencontrer et venir gratuitement se défouler sans inscription préalable. Le programme est conçu et organisé par les jeunes pour les jeunes selon leurs envies.

Le projet pilote «Identités froissées» a été lancé dans les centres d'animation socioculturelle de la ville de Fribourg pour créer une campagne de sensibilisation grand public autour de la question de la discrimination. C’est le célèbre photoshopper Jacob Müller qui accompagne les adolescents dans les réflexions autour de la diversité, du rejet et de l’inclusion en réalisant des mises en scène de situations vécues par les jeunes comme discriminantes et en les fixant photographiquement.

Des projets encourageant la participation et la citoyenneté

Avec l’aide financière accordée, les jeunes ont pris une part active à différents événements culturels fribourgeois. Par exemple, du 28 au 30 juin 2018, a eu lieu la première édition du festival «Summer Place» sur la place Georges-Python, permettant à de jeunes artistes locaux de se produire sur scène. La manifestation, intégralement gratuite, est un bel exemple d’événement créé par des jeunes pour les jeunes. Dans le même domaine, l’Association de la Fête de la Musique de Fribourg a mis en place cinq projets en lien avec des enfants, adolescent-e-s et étudiant-e-s fribourgeois-e-s, dont un projet d’intégration incluant des migrant-e-s et une classe pour concocter ensemble des repas servis aux musicien-ne-s et au public de la scène du quartier d’Alt.

Afin de favoriser les possibilités pour les adolescent-e-s de s’impliquer dans la vie politique de leur région, la DSAS a soutenu pour la troisième et dernière année, à l’instar du canton de Vaud, les activités du Conseil intercantonal des jeunes Broyards. Celui-ci a, entre autres, réalisé une exposition d’œuvres faites par des jeunes artistes de la région, un événement «Open Mic» et a participé à l’organisation de la Conférence suisse des parlements de jeunes à Neuchâtel.

Des projets qui mettent en avant un cadre de vie épanouissant

Pour leur bon développement physique, psychique et social, les enfants et les jeunes doivent pouvoir bénéficier d’espaces adaptés à leur âge et à leurs besoins. Parmi les projets soutenus, le projet participatif «Fribourg (ou)vert» de la Ville de Fribourg est passé à sa phase concrète de réalisation: la construction de la place de jeu appelée «Parc du Renard» dans le quartier du Schoenberg par les principaux intéressés, c’est-à-dire les enfants et les jeunes eux-mêmes.

«Jardins clés en main pour bambins» a été réalisé à l’école de la Tour-de-Trême avec la mise à disposition de bacs potagers pour les enseignants et les élèves. Les 400 élèves de 4 à 6 ans bénéficient d’un nouvel espace de découvertes et de jeux où ils peuvent cultiver des légumes et des fleurs et observer les bienfaits de la nature tout en partageant des moments avec les voisins et les personnes âgées du quartier.

«L’Espace Parents-Enfants» de Villars-sur-Glâne est un espace de jeux et d’activités et un lieu de rencontre multiculturel pour les parents et les enfants de 0 à 5 ans. On y vient pour jouer librement, échanger, observer, s’entretenir en français, découvrir et se sentir accueillis, découvrir les ressources et services communaux et cantonaux, mettre en mots les difficultés passagères et établir une communication émotionnelle positive avec l’enfant. Un-e professionnel-le de l’éducation spécialisée et de l'éducation de la petite enfance assure l’organisation des rencontres.

La liste complète des projets auxquels la DSAS a contribué financièrement en 2018 se trouve sur le site internet de l’Etat de Fribourg.

Les prochaines échéances pour le dépôt de projets sont fixées au 15 avril, 15 août et 15 novembre 2019. Les projets sont à déposer auprès du Bureau de promotion des enfants et des jeunes.

Liste de projets en cours

  • «Ma famille, ma réussite», Association TOGOVIWO, www.togoviwo.ch/evenements.
  • «MidnightSports Gibloux», Commune de Gibloux, Fondation IdéeSport.
  • Projet pilote «Identités froissées» avec 3 maquettes photos en cours, Association REPER.
  • Diverses activités organisées par le Conseil des jeunes Broyards, Communauté régionale de la Broye (COREB), www.facebook.com/CDJBroye.
  • Place de jeu «Parc du Renard» dans le quartier du Schoenberg, construction au printemps 2019, Paysage Educatif.
  • «Jardins clés en main pour bambins» organisera des activités dès le printemps, Association des parents d'élèves de La Tour-de-Trême.
  • «L’Espace Parents-Enfants», organise des activités toutes les semaines, Service de la Cohésion Sociale de la Commune de Villars-sur-Glâne.
  • «3 Kulturen bauen Brücken - Jugendaustausch im Schnee» : 24 février – 3 mars 2019, Centre de loisirs de Morat.

Pour de plus amples informations, veuillez prendre contact avec les déléguées à l’enfance et à la jeunesse du canton de Fribourg.

 

Actualités liées