Retour

Organisation de l'Etablissement de détention fribourgeois (EDFR)

Retour

L'Etablissement de détention fribourgeois (EDFR) est réparti sur deux sites: la Prison centrale, à Fribourg, et le site de Bellechasse, sur les communes de Galmiz et Mont-Vully.

La prison centrale (PC), ouverte en 1893, est située dans la vieille ville de Fribourg. Elle dispose de 60 places pour la détention provisoire, 15 places pour l'exécution des peines courtes, 4 cellules pour la détention administrative, quatre cellules de sûreté et une cellule d'attente. Depuis 2010, dans la maison annexée "Les Falaises", il est également possible d'occuper 20 personnes pour le travail externe. Dans ce régime, il existe aussi de la place pour quatre femmes, tous les autres régimes de détention pour les femmes doivent être effectués hors canton.

Le site de Bellechasse avec un total de 77 bâtiments est situé sur le territoire des communes de Galmiz et de Mont-Vully (Sugiez). La première unité de l’établissement a été fondée en 1898 et a servi de "colonie pénitentiaire". Aujourd'hui, des peines de privation de liberté et des mesures fondées sur le code pénal suisse sont exécutées sur le site de Bellechasse.

L’EDFR fait partie du concordat pénitentiaire de la Suisse latine et accueille principalement des personnes transférées par les autorités de placement des cantons de Suisse occidentale et du Tessin. La moitié des prisonniers se trouvent  dans la section fermée, l'autre moitié dans la section ouverte. Les détenus ayant commis une infraction grave ou qui purgent une longue peine doivent faire leurs preuves dans un système progressif. En plus d'assurer la plus grande sécurité possible, le deuxième axe de travail est la préparation d'une vie sans criminalité.

Avec une capacité de 203 places sur le site de Bellechasse et de 100 places sur le site de la Prison centrale, l’EDFR est un établissement de taille moyenne. Le domaine agricole avec une superficie de plus de 700 ha est un élément central de l’institution.

Actualités liées