Un nouveau magistrat pour le Tribunal cantonal

7 Septembre 2018 -10h42

Convoqué pour sa session de septembre, le Grand Conseil a repourvu neuf postes de la Justice fribourgeoise, dont celui de juge cantonal.

Elections Judiciaires | Wahlen in richterliche Funktionen
Elections Judiciaires | Wahlen in richterliche Funktionen © Tous droits réservés - IT| Secrétariat du Grand Conseil

 

Plusieurs centaines de petits bulletins de papier ont été sacrifiés, ce mardi 11 septembre 2018, pour porter aux urnes le choix des députés. Le Parlement cantonal, autorité compétente en la matière, a en effet procédé à la nomination de neuf magistrats de l’ordre judiciaire. Parmi les diverses charges mises au concours par le Conseil de la magistrature figurait celle, professionnelle, de juge à la plus haute instance judiciaire fribourgeoise.

S’appuyant sur les préavis du Conseil de la magistrature et de la Commission de justice du Grand Conseil, les parlementaires ont désigné – par 89 voix sur 98 bulletins rentrés – Laurent Schneuwly nouveau juge cantonal (100%).

Curriculum vitae

Né le 9 février 1963 à Fribourg et domicilié à Ecuvillens, M. Schneuwly est titulaire d’une licence en droit (Université de Fribourg) et du brevet d’avocat (Fribourg). Il a pratiqué le barreau de 1992 à 2010 avant d’être élu, lors de la session de mai 2010 du Grand Conseil, président (100%) du Tribunal civil de l’arrondissement de la Sarine. Ses activités annexes comprennent la présidence, depuis 2013, de la Commission cantonale de la transparence et de la protection des données ainsi que les fonctions de juge suppléant au Tribunal des mesures de contrainte, de président suppléant du Tribunal des prud’hommes de la Sarine et de président remplaçant du Tribunal militaire de cassation.

Laurent Schneuwly est également juge suppléant au Tribunal cantonal depuis de nombreuses années, siégeant régulièrement à la Cour d’appel pénal et à la 1re Cour d’appel civil.

Marié et père de trois enfants, le futur locataire – cette fois permanent – des Augustins entrera en fonction le 1er janvier 2019 et succédera au juge cantonal Hubert Bugnon, qui a fait valoir son droit à la retraite.

Fonctions judiciaires non professionnelles

Plusieurs postes accessoires étaient également soumis au suffrage des députés et les personnes suivantes ont été élues :

  • Yann Hofmann, président suppléant de la Commission de conciliation en matière de bail de la Gruyère, de la Glâne, de la Broye et de la Veveyse (94 voix sur 98 bulletins rentrés) ;
  • Cédric Margueron, assesseur au Tribunal pénal économique (84 voix sur 92 bulletins rentrés) ;
  • Jacques Aebischer, assesseur au Tribunal d’arrondissement de la Gruyère (78 voix sur 81 bulletins rentrés) ;
  • Daniel Bovigny (84 voix sur 91 bulletins rentrés) et Sara Liliana Delamadeleine  (82 voix sur 92 bulletins rentrés), assesseurs à la Justice de paix de la Gruyère ;
  • Claudine Codourey (71 voix sur 85 bulletins rentrés) et Jean-François Girard (60 voix sur 82 bulletins rentrés), assesseurs à la Justice de paix de la Glâne ;
  • Lorenz Fivian, assesseur à la Commission d’expropriation (67 voix sur 72 bulletins rentrés).

La procédure d’assermentation aura lieu ce jeudi matin, 13 septembre, à la salle du Grand Conseil (Hôtel cantonal).

Actualités liées