Vagues de chaleur (canicule et sécheresse)

Explications de l'Organisation catastrophe

Vagues de chaleur

Parmi les dangers naturels, les vagues de chaleur sont les événements ayant connu ces dernières années une augmentation notable de la fréquence de survenance. On se souvient particulièrement de la canicule de 2003 qui a touché une grande partie de l'Europe et qui a causé de nombreux morts (surtout des personnes âgées).

Comme pour tous les dangers naturels, il est quasiment impossible d'empêcher la survenance d'une vague de chaleur. On peut certes en réduire les conséquences par des mesures de prévention et d'intervention, mais on ne peut influencer la probabilité d'occurrence.

Beaucoup de phénomènes météorologiques sont soudains et éphémères, tandis que la vague de chaleur est plus insidieuse, car elle frappe progressivement une région et maintient son emprise au fil du temps.

On entend par "vagues de chaleur" une canicule ou une période de sécheresse. Ces deux événements peuvent survenir indépendamment l'un de l'autre, mais également de manière combinée.

Lors d'un tel événement, il est nécessaire de prendre des mesures afin de protéger la population et ses bases d'existence. Ainsi, en période de sécheresse, l'absence de précipitations ne permet plus de satisfaire les besoins en eau des végétaux, des animaux et des êtres humains. Il faut donc restreindre la consommation d'eau, à des fins domestiques, municipales, agricoles et industrielles, des réserves de surface et ensuite de la nappe phréatique, notamment parce que des impacts sont possibles sur la flore naturelle ou cultivée, la faune sauvage ou les animaux d'élevage. 

Sous le terme "Vagues de chaleur", on comprend les deux événements ci-dessous:

Actualités liées