Deux blessés dans un accident sur l’A12 à Ecuvillens

28 Octobre 2019 -11h03

Hier soir, un accident de circulation impliquant deux voitures s’est produit sur l’autoroute A12 à la hauteur d’Ecuvillens. Deux personnes ont été blessées, dont une grièvement et ont été transportées dans un hôpital. L’autoroute entre Rossens et Matran a été fermée pendant trois heures pour les besoins de l’intervention.

Deux blessés dans un accident sur l’A12 à Ecuvillens / Zwei Verletzte bei einem Verkehrsunfall auf der A12 in Ecuvillens
Deux blessés dans un accident sur l’A12 à Ecuvillens / Zwei Verletzte bei einem Verkehrsunfall auf der A12 in Ecuvillens © Tous droits réservés

Dimanche 27 octobre 2019, vers 20h15, un accident de circulation impliquant deux voitures s’est produit sur l’autoroute A12 entre Rossens et Matran, à environ 600 mètres avant l’aire de repos de La Tuffière. Un conducteur de 29 ans, qui circulait en direction de Fribourg a, pour une raison que l’enquête tentera d’établir, percuté la berme centrale. Suite au choc, il est entré en collision avec un véhicule conduit par un homme du même âge, lequel roulait dans la même direction, sur la voie de droite. Les deux voitures se sont ensuite immobilisées sur la bande d’arrêt d’urgence et sur les voies de circulation.

Grièvement blessé, le chauffeur du premier véhicule a été héliporté dans un hôpital. Le second conducteur, blessé également, a été transporté dans un hôpital en ambulance.

L’intervention de la Police cantonale, de la REGA, du SMUR, deux ambulances du SAS, des pompiers du CR de Fribourg (13 personnes), du Centre d’entretien des routes nationales et d’un garage de service a été nécessaire afin de gérer cet accident. L’autoroute entre Rossens et Matran a été fermée pendant trois heures pour les besoins de l’intervention, la neutralisation des hydrocarbures, la prise en charge des véhicules accidentés et la remise en état de la chaussée. Une déviation a été mise en place.

Il est à relever que suite à cet événement, deux autres accidents de circulation ne causant que des dégâts matériels se sont produits en amont de l’accident et sur la chaussée opposée, en raison du ralentissement du trafic et des objets projetés suite au choc.

Actualités liées