Retour
Violencd, Gewalt
Violencd, Gewalt © Tous droits réservés

Prévention de la violence

Violencd, Gewalt
Violencd, Gewalt © Tous droits réservés

Conseils de prévention pour contrer la violence et le harcèlement

Violence

Conseils

  • Ne vous laissez jamais provoquer par autrui; et ne provoquez pas non plus!
  • Vouvoyez la personne qui vous agresse afin que les passants s'aperçoivent que vous vous faites importuner ou menacer par un inconnu.
  • Evitez toute escalade de violence! N'attaquez pas votre agresseur, ni verbalement, ni physiquement. Limitez-vous à la légitime défense.
  • Gardez vos distances! Tenez-vous suffisamment éloignés pour que votre interlocuteur ne puisse pas vous atteindre avec des coups de poing ou de pied.
  • Demandez de l'aide active aux personnes présentes!
  • Personne ne vous demandera jamais de jouer au héros ni de vous mettre en travers du chemin de délinquants violents déterminés!
  • Mieux vaut alerter la police trop tôt que trop tard!

 

Violence domestique
Vous avez connaissance ou vous soupçonnez des actes de violence dans votre entourage?

Conseils

  • Faites preuve de courage. Agissez. Peu importe vos démarches, l'important c'est de ne pas ignorer les faits. Agir à temps peut sauver une vie.
  • En situation d'urgence, appelez la police. Ne vous mettez pas en danger en décidant d'intervenir personnellement.
  • Engagez la conversation lorsque vous rencontrez la victime et qu'elle se trouve seule. Prenez ses confidences au sérieux.
  • Dites-lui que la violence domestique n'est pas un problème personnel.
  • Proposez votre aide et ne soyez pas surpris si, dans un premier temps, votre aide devait être refusée.

 

Vous avez déjà eu un comportement violent envers autrui?

Conseils

  • Rien ne peut excuser la violence, même dans la sphère privée. Ce que vous faites constitue un délit. Vous êtes la seule personne qui puisse briser ce cercle vicieux.
  • Faites-vous aider avant qu'il soit trop tard.
  • Adressez-vous à un centre d'aide pour hommes violents.
  • Vous trouverez une liste d'adresses sur le site www.skppsc.ch
  • Parlez de ce que vous ressentez avec des personnes qui vous sont proches.
  • Demandez-vous ce que vous ferez la prochaine fois que vous vous sentirez envahi par l'envie de frapper.
  • En cas de problème et de stress, il peut être utile de vous éloigner.
  • Quittez le domicile lorsque vous en ressentez le besoin. Allez faire une promenade ou discutez avec un ami.
  • Demandez de l'aide à un médecin, à un psychologue ou contactez un centre d'aide ou de conseil.

 

Vous êtes victime de violences de la part d'un proche?

Conseils

  • Rien ne justifie la violence. Vous avez droit à être aimé(e) et vous êtes digne de respect.
  • N'attendez pas pour briser le silence et demander de l'aide.
  • Appelez la police si vous vous sentez menacé(e).
  • Déposez une plainte pénale.
  • Adressez-vous à un service gratuit si vous avez besoin d'un soutien juridique, psychologique ou matériel. Vous trouverez une liste d'adresses utiles sur le site www.skppsc.ch
  • Parlez avec vos enfants et dites-leur ce qu'ils doivent faire en cas d'urgence.

 

Informations complémentaires

La police tient à votre disposition la brochure «Stop! Violence domestique».

Vous trouverez également toutes les informations utiles sur les sites Internet de votre police, des centres de consultation pour l'aide aux victimes et de la Prévention Suisse de la Criminalité www.skppsc.ch

 

Violence juvénile

Conseils

Conseils d'ordre général à l'attention des parents et des responsables de l'éducation

  • Demandez régulièrement à votre enfant comment il passe ses journées, comment il se sent à l'école ou sur son lieu d'apprentissage, etc.
  • Montrez-vous intéressés par ses fréquentations et ses loisirs.
  • Posez des limites en les définissant ensemble et en fixant des règles de vie commune.
  • Apprenez à votre enfant à être responsable dans la gestion de son argent.
  • Veillez à son utilisation des médias, en d'autres termes, au temps qu'il passe devant le téléviseur ou sur Internet. Convenez ensemble de la durée maximum.
  • Dialoguez régulièrement avec les enseignants ou les responsables d'apprentissage de votre enfant.
  • Renseignez-vous auprès de l'école sur les possibilités en matière de conseil pédagogique, de soutien, ....
  • Profitez des occasions qui permettent de rencontrer d'autres parents.
  • Ecoutez attentivement votre enfant s'il vous parle de violence.

 

Informations complémentaires

Votre police tient à votre disposition la brochure «Les jeunes et la violence - Conseils et informations à l'attention des parents et des responsables de l'éducation».

Vous trouverez également toutes les informations utiles sur les sites Internet de votre police, des centres de consultation pour l'aide aux victimes de votre canton et de la Prévention Suisse de la Criminalité www.skppsc.ch.

 

Harcèlement (stalking)

Conseils

  • Rompez tout de suite tout contact avec le stalker. Informez-le clairement et sans équivoque que vous ne souhaitez pas être en relation avec lui.
  • Notez en détail le comportement inopportun du stalker en précisant notamment les lieux et les dates. Il est conseillé de sauvegarder les messages laissés qu'il a laissés.
  • Informez votre entourage sur ce qui se passe.
  • Cherchez du soutien. Parlez de vos problèmes et de vos peurs à une personne de confiance.
  • Adressez-vous à un institut chargé de la protection des victimes (centre de consultation pour l'aide aux victimes, foyer pour femmes, par exemple).
  • En cas d'urgence, appelez la police ou le numéro d'aide de la Main Tendue, le 143.
  • Evitez de trop vous montrer en public. Evitez les lieux où vous pourriez rencontrer le stalker.
  • Il peut être utile de porter plainte auprès de la police. Une intervention rapide et efficace de celle-ci aboutit très souvent à des résultats.

 

Actualités liées