Phonak Communications investit dans de nouveaux locaux dans le canton de Fribourg

3 Octobre 2018 -09h51

Après avoir fait l’acquisition d’un terrain constructible dans le quartier Tioleyres à Morat, Phonak Communications AG investit dans de nouveaux locaux dans le canton de Fribourg. Le leader mondial de la communication sans fil donne ainsi le coup d’envoi pour la deuxième phase du projet : la mise à l’enquête pour son nouveau bâtiment.

Phonak Communications prévoit de construire un nouveau bâtiment à Morat
Le nouveau bâtiment est conçu pour consommer un minimum d'énergie. © Tous droits réservés - Phonak Communications

Après 25 ans dans les locaux actuels et située à la Laenggasse à Courgevaux, l’entreprise a décidé de déménager en 2020 et de poursuivre son évolution à Morat. De cette façon, Phonak Communications souligne l’importance de cet emplacement géographique parfaitement situé entre Fribourg, Neuchâtel, Berne, Yverdon-les-Bains et Lausanne. Un autre élément-clef dans la décision d’investir dans le canton de Fribourg : la proximité d’universités techniques et d’entreprises qui renferment un potentiel intéressant sur le plan des connaissances et de la collaboration, notamment dans le domaine de la recherche et du développement.

«C’est une nouvelle particulièrement réjouissante pour l’économie  fribourgeoise», dit le Directeur de l’économie et de l’emploi Olivier Curty. «Cela confirme la volonté d’ancrage à long terme de la société dans notre canton. De plus, la qualité du bâtiment prévu est non seulement en phase avec les produits haut de gamme de la société, mais elle correspond aussi aux attentes de la stratégie énergétique cantonale.»

Phonak prend également en compte la dimension environnementale pour l’aménagement de son nouveau siège et applique un concept architectural encore très récent dans le canton. Le nouveau bâtiment est conçu pour consommer un minimum d’énergie et utilise principalement des matériaux naturels. Les murs offrent une inertie thermique suffisante pour que la structure entière puisse presque se passer de chauffage et de climatisation. Les panneaux solaires, représentant une surface totale de 1 800 m², doivent fournir une grande partie de l’électricité nécessaire. Les fenêtres hautes disposées sur les façades ont été pensées pour laisser passer un maximum de lumière naturelle.

Actualités liées