Retour

Autocontrôle en production laitière

Retour

L'obligation d'autocontrôle constitue l'un des principes essentiels de la loi suisse sur les denrées alimentaires et s'applique à toute personne qui fabrique, transforme, distribue, importe ou exporte des denrées alimentaires, additifs et objets usuels.

Dans le cadre de son activité (production, transformation ou distribution), la personne responsable veille à respecter les exigences de la législation sur les denrées alimentaires, en particulier pour la protection de la santé du consommateur et la protection contre la tromperie. Elle veille notamment à manipuler les denrées alimentaires en respectant les règles d‘hygiène.
 Il est à noter que les contrôles officiels, effectués par l’organe de contrôle responsable, ne dispensent pas de l’autocontrôle.

Les quelques points essentiels de l'autocontrôle: 

  • Contrôle de la mamelle des vaches: documentation attestant un test de Schalm mensuel ou une détermination du nombre de cellules chez chaque vache;
  • Administration de médicaments vétérinaires: tenue d'un journal des traitements et d'un inventaire;
  • Qualité de l‘eau: preuve que l'exploitation est reliée au réseau public d'approvisionnement en eau ou, si l'exploitation dispose de sa propre source, que les résultats de l'analyse de l'eau ne datent pas de plus de 3 ans;
  • Entretien de l'installation de traite: documentation de la maintenance au moyen des fiches d'entretien.
     

Actualités liées