Le projet autoroutier A12 au Service Archéologique de l'Etat de Fribourg

Marsens/En Barras
Marsens En Barras
Marsens En Barras © Tous droits réservés
Marsens En Barras

Le site de Marsens/En Barras a été découvert dans les années 1980, lors de travaux liés à la construction de l'autoroute A12. Il s'agit d'une agglomération gallo-romaine située en bordure d'une route, qui peut être mise en relation avec le temple de Riaz/Tronche-Bélon fouillé au milieu du XIXe siècle par l'Abbé Jean Gremaud et localisé quelques centaines de mètres au sud. Deux grandes phases d'occupation ont pu être mises en évidence. Au cours du Ier siècle de notre ère, une route flanquée de fossés latéraux a été aménagée; les forgerons qui travaillaient alors dans la plaine ont produit plus de trois tonnes de déchets retrouvés, pour la plupart, entre la route et le fossé occidental. La reconnaissance des bâtiments en lien avec ces ateliers de forge n'est pas aisée, en raison de l'aménagement, à la fin du Ier siècle, d'habitations en terre et bois sur solins de pierres. A la même période, un petit bâtiment thermal est également construit et Marsens semble perdre sa fonction première de village d'artisans. Il n'est toutefois pas impossible que la zone artisanale se soit  déplacée, à l'est par exemple. Cette seconde occupation perdure en tous cas jusqu'à la fin du IIIe siècle apr. J.-C.

Marsens En Barras
Marsens En Barras © Tous droits réservés
Marsens En Barras

Actualités liées