Fouille de la villa romaine de Murten/Combette

Murten/Combette
Murten/Combette plan général
Murten/Combette plan général © Tous droits réservés
Murten/Combette plan général

Le site de Combette occupe une large terrasse qui domine le lac de Morat. Les premières fouilles, au début du XXe siècle, ont révélé la présence de murs romains et de quelques inhumations médiévales. Dès 1984, les prospections réalisées dans le cadre du projet autoroutier ont conduit à d’importantes campagnes de fouilles. Menées entre 1986 et 1995, elles ont mis au jour plusieurs occupations datant du Mésolithique jusqu’au Moyen-Âge. Si les époques préhistoriques sont principalement attestées par du mobilier, des structures de La Tène finale témoignent d’un vaste habitat rural, qu'on peut qualifier d’aristocratique. L’époque romaine est la mieux représentée sur le site, avec plusieurs bâtiments d’une grande villa répartis entre la partie résidentielle (au nord) et la zone à vocation agricole (au sud). La maison du propriétaire, construite au début du Ier siècle ap. J.-C., subit plusieurs transformations jusqu’au début du IIe siècle, date à laquelle elle compte près de 30 pièces disposées autour d’une cour centrale, pour une surface d’environ 2000m2. La demeure est démantelée dans le courant du IIIe siècle ap. J.-C., seule la cour étant occupée jusqu’au Moyen-Âge. L’habitat du Haut Moyen-Age (VI-VIIe) se développe principalement dans le secteur des anciens ruraux, tandis que la partie résidentielle a livré des sépultures carolingiennes (VIIIe-Xe) et de rares vestiges domestiques médiévaux (Xe-XIIe).

Murten/Combette mobilier La Tène, romain et squelettes médiévaux
Murten/Combette mobilier La Tène, romain et squelettes médiévaux © Tous droits réservés
Murten/Combette mobilier La Tène, romain et squelettes médiévaux

Actualités liées