Fouilles du site de Murten/Löwenberg

Murten/Löwenberg
Tumulus n°3, tombes 11.4 et 11.1
Tumulus n°3, tombes 11.4 et 11.1 © Tous droits réservés
Tumulus n°3, tombes 11.4 et 11.1

Découvert sur le futur tracé de l’autoroute A1 au tout début des années 80, le site de Murten/Löwenberg a fait l’objet de deux campagnes de fouille entre 1981 et 1986.
La première intervention a permis de mettre au jour des vestiges d’une route romaine ainsi que deux tumulus datés de l’époque de Hallstatt, l’un composé de sept tombes renfermant du mobilier et qui se suivent plus ou moins dans le temps, l’autre exempt de toute sépulture et qui, comme l’attestent les découvertes, semble ne jamais avoir été achevé.
La deuxième intervention a, quant à elle, été axée sur la fouille des vestiges protohistoriques. Pas moins de quatre nouveaux ensembles funéraires, quelques sépultures isolées et des traces d’habitat de l’âge du Bronze ont alors fait l’objet d’investigations archéologiques poussées. Parmi ces vestiges, signalons un tertre principal abritant deux inhumations et trois incinérations.
En additionnant les structures sépulcrales mises au jour lors des deux campagnes de fouilles, on dénombre vingt-trois tombes sur le site. La fréquentation de cette nécropole s’est ainsi faite de façon presque continue sur plus d’un millénaire (entre 1600 et 450 av. J.-C. environ). De nombreuses offrandes funéraires en céramique, lignite, bronze, et fer accompagnaient les défunts, et différents rites de mise en terre ont été mis en évidence au sein de ce site d’importance. 

Mobilier de la tombe 1 (tumulus 3), incinération 8N1, mobilier de la tombe 11.4 (tumulus 3)
Mobilier de la tombe 1 (tumulus 3), incinération 8N1, mobilier de la tombe 11.4 (tumulus 3) © Tous droits réservés
Mobilier de la tombe 1 (tumulus 3), incinération 8N1, mobilier de la tombe 11.4 (tumulus 3)

Actualités liées