Le Service Archéologique de l'Etat de Fribourg organise une fouille école sur le château de Bossonnens

Bossonnens/Château
Bossonnens/Château © Tous droits réservés
Bossonnens/Château

Bourg (fouilles de surface, secteurs I, II et VIII)

Construction de l’enceinte, contre laquelle s’appuient les murs extérieurs des bâtiments en pierre, et des piédroits de la porte. Après un incendie qui a principalement touché la zone de la porte, division des maisons. La succession des différentes parties construites suggère une réalisation planifiée des travaux de construction et d’entretien.
Viennent ensuite des niveaux de démolition témoignant que les bâtiments, après leur occupation, ont été soigneusement déblayés (à peine quelques objets; sols, poutres, encadrements de fenêtres, seuils de porte enlevés) avant d’être réutilisés comme réserve de matériaux. Un mur de pierres sèches plus récent qui traverse l’axe de la maison ainsi que deux trous de poteau dans la maison septentrionale indiquent une occupation temporaire, peut-être comme abri. Le remplissage supérieur renfermait notamment des fragments de catelles provenant d’un poêle de la seconde moitié du XVe siècle. Des trous de poteau situés dans la zone de la porte pourraient provenir d’une construction en bois que la porte délabrée soutenait.

Château (sondages et observations, secteurs III-VI; état en 2008)

La structure visiblement la plus ancienne consiste en un tronçon de mur parallèle à l’enceinte découvert dans le secteur VI (1); un sol de mortier (2) et un pavage de pierres (3) pourraient délimiter l’intérieur et l’extérieur du bâtiment en question. Viennent ensuite les témoins d’un incendie ayant également touché le premier mur d’enceinte (4), puis la démolition du premier mur d’enceinte et la construction du mur mégalithique (5) avec sa tour quadrangulaire. A ce jour, on ne sait pas encore à quand remontent la mise en œuvre et le rehaussement du tronçon d’enceinte qui s’appuie contre le mur mégalithique, au nord.
Un tronçon de mur (6) attenant à l’ancien mur intérieur (1) pourrait constituer un vestige de la reconstruction de la maison du bailli en 1553. La structure bâtie la plus récente est la plateforme, rampe maçonnée carrée constituée de blocs de pierres récupérés sur la tour quadrangulaire dont l’angle nord-ouest a justement été détruit à cette occasion (XIXe?).

Bossonnens/Château
Bossonnens/Château © Tous droits réservés
Bossonnens/Château

Actualités liées