Description des objectifs visés et des moyens mis en oeuvre dans le cadre du projet érosion mis en place dans le canton de Fribourg.

Erosion
Erosion © Tous droits réservés - pixabay.com / CCO

L'érosion est l'action d'usure et de transformation que les eaux et le vent font subir aux parcelles agricoles, entraînant une perte de terre.

Un projet érosion a été mis en place dans le canton de Fribourg pour lutter efficacement contre l'érosion hydrique (action de l'eau) des sols cultivés.

Un groupe de travail érosion a été nommé par le Conseil d'Etat le 27 février 2007. Il est composé du Service de l'agriculture (SAgri), de l'Institut agricole de Grangeneuve (IAG), du Service de l'environnement (Sen), d'un représentant de l'Association fribourgeoise des agriculteurs pratiquant une agriculture respectueuse de l'environnement et des animaux (AFAPI) et de 4 représentants de l'Union des paysans fribourgeois (UPF).

Le projet érosion se base sur 3 piliers :

  • le règlement sur les prestations écologiques requises (PER) (Annexe 1, chapitre 5.1 de l'Ordonnance sur les paiements directs [OPD]),
  • l'ordonnance fédérale sur les atteintes portées aux sols (OSol)
  • le concept pour la protection des sols du canton de Fribourg

Objectifs visés :

  • prévenir l'érosion et diminuer le nombre de parcelles touchées régulièrement par l'érosion dans tout le canton de Fribourg
  • diminuer les coûts des dégâts engendrés par l'érosion sur la parcelle et aux ouvrages publics et privés
  • déterminer les parcelles prioritaires pour l'octroi des contributions cantonales liées au semi direct
  • améliorer l'état des connaissances sur l'érosion des sols agricoles
  • améliorer la qualité des eaux superficielles (phosphore, produits phytosanitaires, nitrates)

Moyens mis en œuvre :

  • conseiller les agriculteurs pour prendre des mesures anti-érosion afin de satisfaire aux règles PER
  • développer un système de suivi et de cartographie de l'érosion permettant de déterminer les parcelles touchées par l'érosion
  • les parcelles présentant des problèmes réguliers d'érosion sont prises en compte prioritairement dans le programme «Semis sans labour»

Actualités liées