Les remaniements parcellaires (RP) peuvent être agricoles, viticoles, forestiers, de zone à bâtir ou occasionnés par des travaux d'intérêt public.

Remaniements parcellaires agricoles
Remaniements parcellaires agricoles © Tous droits réservés - pixabay.com / CCO

Le Service des constructions et de l'aménagement (SeCA) est le service compétent pour les remaniements parcellaires en zone à bâtir.

Le Service des forêts et de la faune (SFF) est le service compétent pour les remaniements parcellaires forestiers.

Le Service de l'agriculture (SAgri) est le service compétent pour les remaniements parcellaires agricoles, viticoles ou occasionnés par des travaux d'intérêt public.

Le remaniement parcellaire agricole consiste en la mise en commun des immeubles sis dans un périmètre déterminé et, en fonction d'un réseau de chemins, leur redistribution en vue d'une meilleure utilisation du sol. En réduisant la dispersion des parcelles et en améliorant leur forme et leur équipement, le remaniement parcellaire permet de diminuer les coûts de production et de faciliter le travail agricole.

Conjointement à la poursuite des objectifs liés à l'agriculture, il contribue à la réalisation d'objectifs relevant de la protection de l'environnement (remise à ciel ouvert de cours d'eau, plantation de haies, création de réseaux écologiques, etc.) et à l'aménagement du territoire (mise à disposition de terrains pour la réalisation d'infrastructures publiques, suppression de passage à niveau, etc.).

Actualités liées