Retour
bovins pâturage
Bovins au pâturage © Tous droits réservés

Animaux de rente et stress thermique

bovins pâturage
Bovins au pâturage © Tous droits réservés

26 Juillet 2018 - 17h47

Les températures estivales sont problématiques pour les animaux. Le stress thermique diminue non seulement leur bien-être, mais provoque aussi des pertes de rendement. Il est donc dans l’intérêt aussi bien des animaux que des agriculteurs de le limiter le plus possible.

Les ruminants comme les moutons et les chèvres produisent une forte chaleur corporelle au moment de la digestion. Chez les bovins, la production de lait provoque elle aussi de la chaleur, qu’il est difficile d’évacuer en particulier en période de canicule. Au pâturage, il existe plusieurs possibilités simples pour atténuer le problème.

Les ruminants comme les moutons et les chèvres produisent une forte chaleur corporelle au moment de la digestion. Chez les bovins, la production de lait provoque elle aussi de la chaleur, qu’il est difficile d’évacuer en particulier en période de canicule. Au pâturage, il existe plusieurs possibilités simples pour atténuer le problème, comme :

  • un accès permanent à l’eau
  • de l’ombre pour tous les animaux, idéalement à un endroit exposé au vent
  • l’utilisation du pâturage uniquement la nuit ou le matin s’il n’y a pas d’ombre

Les porcs, quant à eux, ne peuvent pas transpirer et ont besoin de solutions supplémentaires pour se rafraîchir. Pour réduire le stress thermique, il est notamment possible de prendre les mesures suivantes :

  • prévoir un accès permanent à l’eau
  • installer dans la porcherie des échangeurs de chaleur souterrains, un système de nébulisation, des installations de douche, un humidificateur d’air et un équipement de refroidissement du sol
  • veiller à ce qu’il y ait suffisamment d’ombre et de bauges au pâturage

Voir plus....

Actualités liées