Retour
victime
victime © Tous droits réservés

Aide aux victimes d'infractions LAVI

victime
victime © Tous droits réservés

Toute personne peut être une victime au sens de la sur l'aide aux victimes (LAVI), si elle a subi, du fait d'une infraction, une atteinte directe à son intégrité physique, sexuelle ou psychique. Les victimes d’infraction et leurs proches (conjoint, enfants, père et mère ou d'autres personnes assimilées) peuvent demander conseils et assistance auprès d'un centre de consultation LAVI. Voici les démarches et les adresses utiles.

Victimes d'infractions ?

Toute personne peut être une victime LAVI (loi sur l'aide aux victimes), si elle a subi, du fait d'une infraction, une atteinte directe à son intégrité physique, sexuelle ou psychique. Des conseils et une assistance peuvent être obtenus auprès d'un centre de consultation LAVI. Il en existe dans n'importe quel canton suisse.

Quels sont vos droits ?

Une victime a le droit de porter plainte et de dénoncer, mais aussi de se porter partie pénale ou civile. La LAVI renforce la position de la victime dans la procédure pénale : voici la procédure et les droits s'agissant d'aide aux victimes d'infractions.

Bases légales et normes LAVI

Voici les bases légales et les normes en matière d'aide aux victimes d'infractions.

Formulaires

Actualités liées