Observation des sols du canton de Fribourg: près de cent personnes font le point à Grangeneuve

27 Mars 2013 -10h30

Le Réseau fribourgeois d'observation des sols fête cette année ses vingt-cinq ans d'existence. Cet anniversaire est marqué par une journée didactique le 27 mars à l'Institut agricole de Grangeneuve qui verra la participation de près de cent personnes. L'idée est prendre connaissance de l'évolution des sols fribourgeois et découvrir les mystères insoupçonnés du sol.

Le Réseau fribourgeois d'observation des sols agricoles (FRIBO) compte 250 sites. Il a été complété entre 2004 et 2006 avec 53 sites urbains et 14 sites forestiers. Les principaux objectifs de FRIBO sont l'acquisition d'informations sur la nature et l'état des sols sur des sites sensibles à la campagne et en milieu urbain (jardins publics, places de jeux et jardins familiaux) et, d'une façon plus générale, d'analyser la pollution diffuse dans le canton de Fribourg. Il s'agit aussi de suivre l'évolution de la qualité des sols sur la durée.

Tous les acteurs de ce réseau (agriculteurs, jardiniers, communes), ainsi que les personnes intéressées à la protection des sols se retrouveront mercredi 27 mars à Grangeneuve à l'occasion de la journée didactique qui s'intitule "Avenir de notre sol, FRIBO, 25 ans d'observation des sols dans le canton de Fribourg". Le matin, les résultats FRIBO agricoles, urbains et forestiers seront notamment présentés, alors que l'après-midi sera consacré à des ateliers. Les participants pourront ainsi suivre des présentations sur le terrain en lien avec l'érosion, la protection quantitative des sols, le compostage des déchets organiques ou encore l'observation de la faune du sol avec une caméra.

Nouveau site internet
A l'occasion de cette journée, un nouveau site internet consacré aux sols du canton de Fribourg sera mis en ligne : www.fr.ch/sol. Ce site regroupe toutes les informations et la documentation sur les sols agricoles, urbains et forestiers.

Rapport sur l'observation des sols FRIBO

Les analyses de sols effectuées entre 1987 et 2011et présentées dans le rapport FRIBO permettent de mettre en évidence la stabilité de la qualité des sols agricoles du canton de Fribourg. La concentration de certains métaux lourds a diminué et les teneurs en oligoéléments sont constantes depuis vingt-cinq ans. Toutefois, l'augmentation de certains éléments nutritifs et la diminution de la biomasse microbienne nécessitent des mesures appropriées (par exemple rotation des cultures et plan de fumure).

Comme cela avait été constaté lors du premier cycle de prélèvements, les sols des jardins familiaux contiennent des quantités importantes de métaux lourds dues à l'utilisation excessive d'engrais ou de produits phytosanitaires.

Les analyses des sols forestiers du canton révèlent, quant à elles, une importante acidité.

Actualités liées