Cet insecte exotique est qualifié d'organisme particulièrement dangereux par l'ordonnance sur la protection des végétaux et par conséquent est soumis à l'obligation d'annonce et de lutte. Il s'attaque aux arbres feuillus sains, en priorité aux érables et aux marronniers.

Capricorne asiatique
Capricorne asiatique © Tous droits réservés - Walda

Le Capricorne asiatique (Anoplophora glabripenis), dit ALB, a été découvert pour la première fois en Suisse en automne 2011 dans le village de Brünisried (FR), puis en été 2014 à Marly. Les foyers se situent en dehors de la forêt. Il est également apparu dans d'autres cantons, avec en particulier un important foyer découvert en 2012 à Winterthur et un autre en 2015 à Berikon (AG).

Grâce aux mesures de lutte entreprises par le Canton, le foyer de Brünisried a pu être éradiqué à fin 2017 et celui de Marly à fin 2018, après 4 ans de contrôles sans nouvelles découvertes, selon les exigences de l’OFEV. Il n’y a actuellement plus de foyer connu dans le canton de Fribourg, mais la vigilance reste de mise.

Cet insecte exotique est qualifié d'organisme particulièrement dangereux par l'ordonnance sur la protection des végétaux et par conséquent est soumis à l'obligation d'annonce et de lutte. Il s'attaque aux arbres feuillus sains, en priorité aux érables et aux marronniers. En cas d'attaque, il peut les faire mourir en quelques années. Les arbres atteints en milieu urbain deviennent une menace pour la sécurité et doivent donc être abattus. Il y a aussi risque de dégâts importants en forêt, aussi bien écologiques qu'économiques.

La mondialisation des flux commerciaux explique que ce coléoptère originaire d'Asie du sud-est arrive en Europe avec le bois d'emballage (p. ex. sous forme de larve vivante dans les palettes en bois utilisées pour le commerce de granit).

La femelle pond des oeufs sous l'écorce du tronc ou des branches, les larves se développent en creusant des galeries dans le bois et en rejetant de la sciure, la larve se nymphose et le coléoptère adulte fore un orifice de sortie circulaire de 1 cm de diamètre. Le cycle complet prend généralement 2 ans. Une fiche présentant les principales traces et caractéristiques du capricorne asiatique est téléchargeable ici.

Les mesures à réaliser suite à la découverte d'un foyer de Capricorne asiatique sont réglées dans une ordonnance cantonale. Elles sont très conséquentes, en accord avec les concepts de gestion du risque développés par l'OFAG et l'OFEV. Il s'agit notamment :

  • D'informer les autorités locales, la population, les propriétaires, les entreprises, etc.
  • D'obliger d'annoncer les symptômes suspects (voir ci-dessous où annoncer).
  • De délimiter des zones noyau, focale et tampon autour des foyers. 
  • De contrôles répétés durant au minimum 4 ans (2 cycles complets sans nouvelles découvertes), en particulier par des arboristes-grimpeurs et des guides de chiens-renifleurs.
  • D'abattages des plantes contaminées.
  • D'abattages préventifs des plantes hôtes prioritaires.
  • D'obligation de broyage du bois et des résidus de coupe
  • D'interdiction de transport de bois en dehors de la zone délimitée.
  • De restriction de plantation dans les zones noyau et focale.
  • Etc.

L'objectif de ces mesures est l'éradication du capricorne asiatique (élimination complète sur le territoire national). Pour y parvenir, la collaboration de chaque personne concernée est cruciale. Merci d'avance de participer aux efforts réalisés par les communes, le canton, la Confédération, ainsi que les propriétaires des terrains et les entreprises travaillant dans les périmètres des zones délimitées.

En cas d'observation suspecte, contactez sans tarder le Service des forêts et de la faune, soit par e-mail à invasive@fr.ch (en joignant si possible une photo de votre observation), soit par téléphone au 026 305 23 43.

Informations supplémentaires

⇒ Retour à la page d'accueil du Secteur Forêt
⇒ Retour à la page Protection des forêts

Contacts

Alain Lambert
Chef de secteur
T +41 26 305 23 22
F +41 26 305 23 36
Email

Yann Fragnière
Collaborateur scientifique
T +41 26 305 23 43
F +41 26 305 23 36
Email

Secrétariat du Service des forêts et de la faune (SFF)
T +41 26 305 23 44
T +41 26 305 23 43
Email

Actualités liées