Georges Vial, directeur de l’EMF, fait valoir son droit à la retaite anticipée au 31 août 2019

5 Mars 2019 -11h50

La Direction de l’économie et de l’emploi prend acte du départ à la retraite anticipée, au 31 août 2019, de Georges Vial, directeur de l’EMF – Fribourg / Freiburg – Ecole des Métiers / Berufsfachschule – Technique / Technik. D’ingénieur à la fonction de directeur de l’EMF, il aura consacré 35 années de travail au service de la formation professionnelle et à celui de la jeunesse fribourgeoise.

Georges Vial
. © Tous droits réservés

Georges Vial a débuté sa carrière professionnelle en effectuant un apprentissage de mécanicien-électricien. Au bénéfice d’un diplôme en mécanique de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, Georges Vial est entré au service de l’Etat de Fribourg en 1984 en qualité de professeur remplaçant à l’Ecole d’ingénieurs de Fribourg avant d’être nommé, en août de cette même année, responsable du service technique à l’atelier mécanique de l'Ecole des Métiers, alors affiliée à l’Ecole d’ingénieurs. Le 1er septembre 1986, il prend la fonction de directeur de l’Ecole des Métiers. Celle-ci sera ensuite détachée de l'Ecole d'ingénieurs et rattachée en 1989 au Service de la formation professionnelle.

Grâce à son talent de visionnaire, à sa rigueur et à ses qualités de gestionnaire et d’organisateur, Georges Vial a développé l’EMF, telle qu’elle se présente aujourd’hui et qui offre quatre filières de formation et la maturité professionnelle, orientation «Technique, architecture et sciences de la vie», en modes intégré et scolaire à plein temps. En 2004, M. Vial initie une Commission d’école, qui comprend notamment des représentants d’entreprises, pour faire de l’EMF une école en interaction avec les milieux pour lesquels elle forme ses apprentis et favoriser ainsi les partenariats industriels.

Dans le cadre de sa fonction de directeur, Georges Vial remplit de nombreux mandats de représentations aux niveaux cantonal, régional et national. Relevons notamment ses activités remarquées dans le cadre de la Fédération des écoles techniques (FET), une fondation dont le but est de favoriser la formation professionnelle initiale et supérieure dans le domaine technique en Suisse.

Il a également été actif dans le développement et la promotion de la maturité professionnelle en Suisse et dans le canton ainsi que dans les mobilités professionnelles des apprentis, que ce soit pour celles et ceux de l'EMF, mais également pour les apprentis de la formation duale. 

La Direction de l’économie et de l’emploi remercie d’ores et déjà Georges Vial de son important engagement, de sa constante recherche de solutions avec les acteurs concernés et des nombreux services de qualité rendus à l’Etat durant 35 ans. Elle prendra officiellement congé de lui en temps opportun. Le poste sera mis au concours dans les meilleurs délais.

Actualités liées