Retour

Addictions: Chiffres et statistiques

Retour

L'usage nocif de l'alcool compte parmi les principales causes sous-jacentes de maladie, de traumatisme et de violence, tandis que le tabac est une des principales causes de mortalité en Europe.

En Suisse, environ 1600 personnes meurent chaque année en raison de leur consommation d'alcool. Le recours aux drogues illégales touche une proportion de la population plus faible que celle concernée par la consommation de substances légales telles que le tabac et l'alcool. Cependant, l'évolution des substances illicites vendues au marché noir, des risques socio-sanitaires associés à leur consommation et des populations touchées nécessitent une vigilance particulière.

Prévalence des personnes souffrant d'addiction dans le canton de Fribourg et coûts sociaux correspondants

Mortalité par overdose
Une diminution significative est observée au niveau des décès liés directement à l'usage de stupéfiants. Des changements au niveau de la codification ne permettent certes pas de suivre le nombre exact attribuable aux opioïdes, mais cette catégorie de substances est selon toute probabilité à l'origine d'une large majorité des décès liés à la consommation de drogue recensés (généralement entre 80% et 90%, selon les analyses de l'OEDT dans plusieurs pays européens). En l'espace d'environ 20 ans, le nombre de décès en Suisse liés à l'usage de drogues est passé de 376 (1995) à 134 (2014), le nombre le plus bas ayant été enregistré en 2012 (121 cas).

Actualités liées