De nombreux sols des quartiers historiques de la ville de Fribourg sont pollués aux métaux lourds

30 Janvier 2015 -11h00

Pour compléter les analyses de sols effectuées en ville de Fribourg en 2011 et 2012, de nouveaux prélèvements ont été organisés en 2013 et 2014 dans les quartiers du Bourg, de la Neuveville et de l'Auge. Les résultats confirment la pollution aux métaux lourds de nombreux sols de la ville historique. Sur deux de ces sites, les teneurs en plomb ou en mercure dépassent la valeur d'assainissement selon l'ordonnance fédérale sur les atteintes portées aux sols (OSol).

Les résultats des analyses de sols effectuées en 2011 et 2012 ont montré une concentration en métaux lourds préoccupante sur plusieurs parcelles. 25 sites supplémentaires ont été analysés en 2013 et 2014.

Résultats 2013-2014

Les 25 parcelles analysées peuvent être classées en trois groupes en fonction des résultats d'analyse (métaux lourds, PCB, HAP, dioxines et furanes) :

  • 8 parcelles (dont la piscine de la Motta, les places de jeux et les terrains de football) ne présentent aucune pollution ou sont légèrement polluées (dépassement de la valeur indicative selon l'OSol), mais ne nécessitent aucune mesure. La valeur indicative est la limite à partir de laquelle la fertilité du sol n'est plus garantie à long terme. Il n'y a cependant aucun risque pour la santé.
  • 15 parcelles ont des teneurs en métaux lourds (plomb, mercure) qui présentent un risque possible pour la santé des utilisateurs (dépassement du seuil d'investigation OSol). Parmi ces parcelles, 3 ont également des teneurs en HAP, en PCB ou en dioxines et furanes au-dessus du seuil d'investigation. Cette pollution nécessite une évaluation au cas par cas des mesures à prendre. Les propriétaires et les locataires peuvent continuer à utiliser leur jardin à condition de tenir compte des restrictions et des recommandations sur les comportements à adopter pour éviter des risques pour la santé (ingestion de terre par les enfants, consommation de certains légumes). Ces recommandations ont été communiquées aux propriétaires et locataires concernés.
  • 2 parcelles présentent une pollution que l'OSol considère comme dangereuse pour la santé des utilisateurs (dépassement de la valeur d'assainissement), le premier pour le plomb, le second pour le mercure. L'utilisation de ces surfaces, notamment comme jardins potagers ou lieux de jeux pour les enfants est interdite.

Interdictions et recommandations

Sur les 52 parcelles analysées de 2011 jusqu'à ce jour, quatre ont des teneurs en polluants au-dessus des valeurs d'assainissement (un site a été assaini en 2014). Ces jardins ne doivent plus être utilisés par des enfants, ni pour la culture potagère.

24 parcelles ont des teneurs en polluants entre le seuil d'investigation et la valeur d'assainissement de l'OSol. Pour ces jardins, les mesures suivantes ont été prescrites :

  • 19 restrictions ou interdictions d'utilisation du jardin par des enfants ;
  • 21 recommandations pour l'utilisation du jardin potager.

24 parcelles ne présentent aucune pollution ou sont légèrement polluées (dépassement de la valeur indicative selon l'OSol), mais ne nécessitent aucune mesure.

Prochaines étapes

Le Service de l'environnement (SEn) a donné un mandat à un bureau d'ingénieurs pour étudier plus précisément les sources potentielles de la pollution des sols de la ville de Fribourg et préparer la suite des campagnes d'analyses en fonction des résultats.

Les mesures ordonnées dans les jardins privés de Fribourg découlent de l'OSol, car les parcelles concernées ne peuvent pas être considérées en l'état comme sites pollués. Le canton de Fribourg a demandé à l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) que l'objectif désormais transcrit dans l'ordonnance sur l'assainissement des sites pollués (OSites) soit repris dans l'OSol, à savoir que l'assainissement soit obligatoire dès qu'il y a un risque pour la santé des enfants, et ce pour tous les types de polluants. Le canton a également demandé qu'un financement similaire à celui pratiqué dans le domaine des sites pollués soit mis en place pour assainir les sols des jardins privés et familiaux, des places de jeux et d'autres lieux où les enfants jouent régulièrement. L'OFEV a informé qu'une réflexion globale sur les deux ordonnances démarrera en 2015.

Des informations complémentaires sont disponibles à l'adresse http://www.fr.ch/sol/fr/pub/documentation/jardins.htm (synthèse des résultats, questions-réponses, formulaire).

Prélèvements de sols en ville de Fribourg

Documentation

Actualités liées