Retour

Biodiversité en milieu bâti

Retour

Les milieux naturels comme les zones alluviales, les marais, les prairies et pâturages secs, les sources et cours d’eau proches de l’état naturel ont perdu massivement en surface. Avec la disparition de ces biotopes, les animaux et plantes perdent leur milieu de vie. Il est ainsi primordial de recréer des sites naturels partout où cela est possible et c’est le cas notamment dans la zone à bâtir. Elle peut offrir des espaces de vie de remplacement tels que les murs de pierres, l’herbe maigre sur les toits végétalisés, etc.

Outre leur importance du point de vue de la nature, les surfaces riches en biodiversité sont des zones propices pour la détente et améliore la qualité de vie.

Chacun d’entre nous peut agir pour l’amélioration de la biodiversité et son cadre de vie. La commune en tant qu’exemple à suivre, les entreprises en aménageant les terrains autour des bâtiments d’une manière plus extensive ou bien les privés en privilégiant un jardin plus naturel. Les onglets à gauche offrent à tous ces acteurs différentes façons de soutenir la biodiversité.

Biodiversité en milieu bâti - des idées pour les communes

La qualité de vie dans l'habitat urbain est étroitement liée à la disponibilité et à la qualité des espaces verts. Ces derniers façonnent l'image d'une ville et augmentent d'autant son attractivité.

Les services rendus par la nature en ville sont nombreux : diminution du stress et du bruit, dépollution de l'air et des cours d'eau, création d'espaces récréatifs, habillage esthétique des quartiers, ...

La commune comme acteur modèle
La commune comme acteur modèle
La commune comme acteur modèle © Tous droits réservés
La commune comme acteur modèle

Si la commune veut améliorer la biodiversité sur son territoire, elle doit être l'acteur modèle !

Voici quelques idées pour les communes qui souhaitent s'engager en faveur de la biodiversité:

Améliorer le cadre de vie en aménageant le territoire de manière durable et en favorisant la nature

De petites actions peuvent faire une grande différence:

  • Planter des haies vives et des arbres indigènes dans le milieu bâti (le long des routes, sur les places de jeu, ...)
  • Remplacer le gazon par une prairie fleurie (fauchage 1-2 fois par an et sans ajout de d'engrais)
  • Eviter les produits phytosanitaires
  • Remplacer le bitume des parkings par des
  • Créer des nouveaux habitats tels que des gouilles, des tas de branches, des pierriers etc.
  • Garder des surfaces rudérales / des friches dans leur état actuel
Améliorer le cadre de vie en aménageant le territoire de manière durable et en favorisant la nature
Améliorer le cadre de vie en aménageant le territoire de manière durable et en favorisant la nature © Tous droits réservés
Améliorer le cadre de vie en aménageant le territoire de manière durable et en favorisant la nature
Participer à VILLEVERTE
Participer à VILLEVERTE
Participer à VILLEVERTE © Tous droits réservés
Participer à VILLEVERTE

Le label VILLEVERTE SUISSE  récompense les villes et villages dans lesquels les espaces verts sont importants. Ce label distingue des villes innovatrices, qui mettent en place une gestion durable de leurs espaces verts et qui s'engagent à augmenter la biodiversité dans l'environnement urbain. Au final, la qualité de vie est gagnante et les performances des services des espaces verts sont reconnues à leur juste valeur.  

Devenir "commune à papillons"
© Tous droits réservés

Pro Natura Fribourg poursuit son projet "Commune à papillons" afin d'encourager les communes dans la promotion de la biodiversité en zone villageoise et urbaine. Un catalogue de mesures est proposé et la commune décide ensuite ce qu'elle peut ou veut mettre en oeuvre. Sur cette base, elle sera certifiée un, deux ou trois papillons selon les efforts fournis en faveur de la flore et de la faune.

Lutter contre les néophytes
Lutter contre les néophytes
Lutter contre les néophytes © Tous droits réservés
Lutter contre les néophytes

La commune a l'obligation de lutter contre les plantes exotiques envahissantes. Les plus répandues sont  la renouée du Japon, l'impatiente glanduleuse, la solidage du Canada, le buddléia de David (arbre à papillons), le laurier cerise, ...

La première étape de cette lutte est de ne plus planter d'espèces envahissantes. Pour améliorer la situation, les néophytes existantes doivent ensuite être éliminées. Cette action de lutte doit être reproduite sur plusieurs années afin d'obtenir de bons résultats.

Des conseils pour la lutte contre les néophytes peuvent être trouvés ICI.

Actualités liées