Flash-archéo

28 Mai 2018 -14h29

Cette section contient des articles ou des documentaires divers élaborés par nos collaborateurs.

Le "Château" d'Illens et ses alentours vus par les archéologues

Des sondages archéologiques en 2016 ont précédé le début imminent des travaux de conservation, de valorisation et de protection du site d’Illens

Illens vu du ciel
Illens vu du ciel © Tous droits réservés
Illens vu du ciel

Sur un promontoire rocheux qui surplombe la Sarine, en face du Château et du bourg d'Arconciel, se dressent le site et le Château d'Illens, incontournable monument historique du Canton de Fribourg. Ce lieu mythique a fait l'objet, en automne 2015 et en printemps 2016, d'une première campagne de sondages archéologiques précédant la restauration et à la conservation du site menées par l'Association Château d'Illens (www.illens.ch).
Une nouvelle page de l'histoire du site, qui amènera à la mise en valeur des vestiges historiques, a débuté par quelques coups de truelles portés par les archéologues.

 

Lieu stratégique évident, le site d'Illens a été occupé déjà à partir du Moyen Age. Encore aujourd'hui des structures défensives se devinent sous la végétation. L'esplanade était protégée, à l'est, directement par la falaise en surplomb sur la Sarine, tandis qu'à l'ouest et au nord une muraille d'enceinte protégeait les maisons qui y étaient adossées et le château médiéval dont aucun vestige n'en est conservé.

En 1455 Guillaume de la Baume, chambellan du duc Charles le Téméraire et du roi Charles VII, prend possession du domaine d'Illens. Personnage illustre, il redonne somptuosité au lieu en faisant construire, à l'extrémité nord du promontoire - vraisemblablement sur les ruines du château du XIIe siècle, un pavillon de chasse, doté de tous les conforts. Cette demeure sera source d'inspiration pour les résidences baillivales construites par l'Etat de Fribourg à partir du XVIe siècle à Romont, Rue et Surpierre.

Illens, sondage archéologique
Illens, sondage archéologique © Tous droits réservés
Illens, sondage archéologique

Les investigations archéologiques conduites à l'ouest du pavillon, ont permis de mettre au jour une construction annexe, adossée à l'angle sud-ouest de l'édifice et surmontée d'une galerie en bois ou à pan de bois. L'accès à la cave du manoir a pu être clarifié: il se faisait grâce à un escalier partiellement taillé dans la molasse.

Illens, essai de reconstitution
Illens, essai de reconstitution © Tous droits réservés
Illens, essai de reconstitution

Au vu des observations effectuées lors de ces investigations, il semble bien que l'allée couverte a été conçue et réalisée en même temps que l'élévation du pavillon de chasse: la demeure de Guillaume de la Baume a donc, dès ses origines, été équipée d'un toit.

Guillaume de la Baume étant devenu un voisin trop menaçant pour les Fribourgeois, Berne et Fribourg, en janvier 1475, prennent d'assaut la colline d'Illens et s'emparent du pavillon de chasse et de la citadelle entière. Depuis lors, les pierres des ruines du site sont récupérées pour servir à d'autres constructions; seul le manoir est partiellement épargné.
Aujourd'hui, ce site d'importance nationale connaît une nouvelle renaissance grâce à l'Association Château d'Illens qui met en oeuvre la conservation et la valorisation des  vestiges de cet ensemble du patrimoine historique.

Galerie d'images de l'intervention en 2017-2018: protection et mise en valeur du manoir avec la mise en place d’une structure métallique permanente à l’intérieur du pavillon avec toiture afin de protéger l’édifice des intempéries et en assurer l’entretien:

Château d'Illens
Château d'Illens intérieur
Château d'Illens
Château d'Illens
Château d'Illens intérieur
Château d'Illens intérieur
Château d'Illens
Château d'Illens intérieur
Château d'Illens
Château d'Illens
Château d'Illens intérieur
Château d'Illens intérieur

Actualités liées