Santé et prévention à l'école

4 Juillet 2018 -19h05

Les questions de la santé physique et psychique des enfants et des jeunes sont au cœur des préoccupations actuelles. L’éducation est avant tout du ressort de la famille, mais c’est aussi l’affaire de toute la société. L’école en assume une part.

Pour répondre aux obligations des diverses lois (scolaire, sur la santé, sur la jeunesse), les Directions de l’instruction publique, de la culture et du sport et de la santé publique et des affaires sociales du canton de Fribourg développent une politique commune en termes de promotion de la santé et de prévention à l’école.

Le bureau interdirection (DICS- DSAS) « santé à l’école » coordonne les activités de promotion de la santé et de prévention dans les écoles. Travaillant de concert avec les diverses institutions de santé au bénéfice d’un agrément, il est à disposition des établissements scolaires pour:
> organiser et coordonner la mise en œuvre du concept de santé à l’école;
> diffuser des stratégies pour planifier et organiser la santé dans les écoles;
> proposer aux écoles des ressources agréées (conférenciers ou conférencières, activités de promotion de la santé et de prévention, accompagnement de projet d’établissement);
> recevoir et étudier les demandes d’agrément pour les intervenants ou intervenante externes à l’école;
> coordonner les activités du Réseau fribourgeois d’écoles en santé.

Prévention en lien avec l'utilisation des médias et internet

Le comportement de certains jeunes en lien avec ce que l'on appelle une consommation excessive de jeux video en ligne ou d'écran peut devenir problématique à un certain âge, surtout si les résultats scolaires en sont touchés.

Les plans d'études intègrent les technologies de l'information et de la communication dans les domaines disciplinaires et visent leur usage en classe par les élèves. Diverses actions spécifiques d'information et de sensibilisation aux médias, à leur utilisation et aux dangers potentiels qu'une utilisation abusive pourrait représenter sont organisées par les établissements scolaires. En plus des informations données en classe par les enseignants ou les enseignantes, les personnes chargées de prévention à la Brigade des mineurs effectuent un travail d'information et de sensibilisation spécifiquement axé sur les problèmes liés aux incivilités, à la violence et aux actes délictueux.

 

Ce programme porte sur des thèmes tels que les normes légales et les conséquences de leur non-respect, les comportements à adopter pour prévenir les actes de violence, les mesures à prendre face à de tels actes ainsi que sur les risques liés à l'utilisation des moyens de communication modernes, etc. Il permet de répondre, en fonction de l'actualité, aux questions et préoccupations des élèves, des enseignants et des enseignantes et des parents.

Plus d'infos sur le programme de la brigade des mineurs.

L'association REPER est l'un des partenaires de contact pour des parents et/ou des jeunes confrontés à une problématique de consommation excessive d'écran et de jeux en ligne.

Actualités liées