Sols agricoles

28 Juin 2018 -16h38

Toutes les informations sur les sols agricoles

Réseau d'observation des sols FRIBO

Le Réseau fribourgeois d'observation des sols agricoles (FRIBO) compte 250 sites. Il a été complété entre 2004 et 2006 avec 53 sites urbains et 14 sites forestiers. Les principaux objectifs de FRIBO sont l'acquisition d'informations sur la nature et l'état des sols sur des sites sensibles à la campagne et en milieu urbain (jardins publics, places de jeux et jardins familiaux) et, d'une façon plus générale, d'analyser la pollution diffuse dans le canton de Fribourg. Il s'agit aussi de suivre l'évolution de la qualité des sols sur la durée.

Le réseau d'observation des sols agricoles comporte 250 sites couvrant l'ensemble du territoire agricole du canton de Fribourg. Chaque site est échantillonné une fois tous les cinq ans, période qui représente un cycle d'analyse. Les données récoltées permettent de suivre l'évolution à long terme de la fertilité des sols du canton et de mettre en évidence les modifications naturelles ou anthropiques.

En règle générale, les sols agricoles du canton se portent bien. Le taux de matière organique est stable. Le pH est également stable, mais de nombreux sols sont acides et nécessitent un chaulage. Parmi les éléments nutritifs, le phosphore disponible à court terme a diminué, tandis que les réserves sont restées stables. Les teneurs en potasse ont augmenté significativement dans les prairies permanentes, ce qui peut créer de déséquilibres et porter atteinte à la santé du bétail. La biomasse ATP et la minéralisation du carbone organique ont été analysées comme paramètres biologiques indicateurs de la fertilité du sol. La biomasse ATP a diminué significativement et de manière inexpliquée ces 25 dernières années !
Pour les métaux lourds, une diminution des teneurs moyennes en cadmium et en zinc est constatée.

Le réseau agricole a été complété par un réseau d'observation des sols urbains mis en place entre 2004 et 2006. 53 sites répartis dans huit agglomérations ont été étudiés. Ils nous ont permis de connaître l'état des sols de sites sensibles et d'analyser la pollution diffuse. Les sols utilisés comme jardins familiaux sont très riches en phosphore et en métaux lourds. Des conseils sont donnés aux propriétaires des jardins familiaux pour préserver leurs sols.

Quatorze sites forestiers sont également intégrés au réseau FRIBO.

Les résultats du 5e rapport FRIBO, soit 25 ans d'observation des sols, sont téléchargeables ci-contre.

Documents

Actualités liées