COVID-19 - Des perspectives positives et des énormes défis pour le sport

30 Avril 2020 -15h08

Le sport fait partie de la deuxième vague d'assouplissement des mesures liées au coronavirus prises par le Conseil fédéral aujourd'hui. Pour les athlètes de notre pays, cette décision offre des perspectives très réjouissantes en vue du 11 mai 2020. Toutefois, les défis restent également importants.

Athlétisme
Athlétisme © Tous droits réservés - athletix.ch

Swiss Olympic se réjouit de la décision prise aujourd'hui par le Conseil fédéral. En ce qui concerne le sport populaire, les sports dans lesquels les règles d'hygiène prescrites (maximum 5 personnes, pas de contact physique) peuvent être appliquées, pourront à nouveau être pratiqués à partir du 11 mai 2020, conformément aux concepts de protection élaborés pour chaque sport. Pour le sport de compétition, l’assouplissement va même plus loin.
Grâce à l’engagement intensif de Swiss Olympic, en collaboration avec l'Office fédéral du sport OFSPO et les fédérations sportives, le sport fait donc déjà partie de la deuxième vague d'assouplissement des mesures liées au coronavirus adoptées par le gouvernement national. « Par cette décision, le Conseil fédéral montre la grande importance qu'il attache au sport pour la santé physique mais également mentale de la population de notre pays, ainsi que pour l'économie. C'est une perspective très réjouissante pour les sportives et sportifs de notre pays », déclare Jürg Stahl, président de Swiss Olympic. « En tant qu'association faîtière du sport suisse, Swiss Olympic va assumer sa responsabilité et veiller, avec ses fédérations membres, à un retour respectueux et progressif à la normale dans le sport organisé. »
 
De nombreuses fédérations ont déjà soumis les concepts de protection de leurs sports à l’OFSPO. Les concepts de protection vont maintenant être validés par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et l'OFSPO. La règle suivante s'applique : sans concept de protection approuvé, pas d'activité sportive dans un club. Swiss Olympic publiera tous les concepts de protection approuvés sur son site Internet.
 
La décision prise aujourd'hui par le Conseil fédéral concernant les grands événements avec plus de 1000 personnes offre elle une certaine sécurité de planification pour les ligues (en particulier les ligues professionnelles), les fédérations, les comités d’organisation de grands événements et les athlètes de haut niveau. Toutefois, cela ne change rien au fait qu'ils sont tous confrontés à un énorme défi, face à la perspective d'événements à huis clos jusqu'à la fin août 2020. « Les spectatrices et spectateurs sont la force vive du sport – d'un point de vue émotionnel mais aussi financier. Sans les contributions du public, les liquidités de nombreux clubs sont en danger », explique Jürg Stahl. Swiss Olympic va donc collaborer avec les groupes directement concernés pour veiller à ce que cette situation particulière soit dûment prise en compte. En outre, sur demande de la task force de Swiss Olympic, des clarifications et des mesures sont d’ores et déjà en cours dans le but de montrer au sport suisse, qui souffre énormément des effets de la crise du coronavirus, les possibilités d'action et les champs de solution.

Actualités liées