Conjoncture fribourgeoise toujours perturbée

28 Aout 2015 -13h15

Le rouge caractérisant la plupart des indicateurs au deuxième trimestre reste de mise. Globalement, la situation s'est toutefois légèrement améliorée depuis. C'est ce qui ressort des réponses des entreprises ayant participé aux enquêtes conjoncturelles de juillet du KOF, notamment pour le secteur industriel.

Conjoncture fribourgeoise
Conjoncture fribourgeoise © Tous droits réservés

Quelques branches commencent à relever la tête : la chimie, où la marche des affaires est en reprise, l'industrie du bois, où les effectifs ne sont plus considérés comme trop élevés, ainsi que les machines et véhicules, dont le taux d'utilisation des capacités techniques s'est amélioré. Dans les autres branches, c'est le statu quo, voire une nouvelle détérioration, comme dans les arts graphiques. Dans leurs appréciations des perspectives, les chefs d'entreprises demeurent réservés, peu d'entre eux s'attendant à un véritable redécollage de leurs affaires d'ici la fin de l'année. Le Service public de l'emploi relève, quant à lui, une légère progression du chômage en juillet (taux à 2,7%, pour 4 188 personnes inscrites), due essentiellement à l'arrivée de jeunes diplômé-e-s sur le marché du travail.

 

Commandez le nouveau numéro
 

Quelques indicateurs conjoncturels sur notre site :

 

- Baromètre de l'économie - Construction
- Marche des affaires dans l'industrie - Ventes immobilières
- Commerce extérieur - Nuitées
- Chômage - Mises en circulation de voitures neuves

Documents

Actualités liées