Fribourg : une vision confiante pour l'avenir

28 Février 2018 -08h00

Questionnés sur leur appréciation de la situation actuelle, les répondants à l'enquête conjoncturelle du KOF semblent avoir été un peu plus réservés que le trimestre passé. On constate une légère détérioration dans l'ensemble de l'industrie et la plupart des branches sous examen, à l'exception de celles de la métallurgie et des machines et véhicules. Néanmoins, les indicateurs de perspective continuent à s'afficher plutôt dans le vert, témoignant d'un certain optimisme pour les mois à venir.

Conjoncture fribourgeoise
Conjoncture fribourgeoise © Tous droits réservés

Les perspectives en matière d'entrées de commandes, en particulier, sont estimées à la hausse avec, comme seules exceptions, les branches des arts graphiques, de la métallurgie et du commerce de détail. Les indicateurs statistiques hors test conjoncturel sont quant à eux encore mitigés avec, en particulier, un taux de chômage revenu au-dessus des 3%. De plus, l'indicateur des constructions autorisées passe au rouge, tendant à confirmer les inquiétudes que le ralentissement de la croissance démographique fait planer sur le secteur de la construction. Pourtant, l'indicateur des ventes immobilières n'a pas enregistré ce mouvement à la baisse jusqu'ici. Enfin, les exportations poursuivent leur reprise, vraisemblablement en raison de la bonne conjoncture internationale et de l'affaiblissement du franc suisse évoqué plus haut.

Commandez le nouveau numéro
 

Quelques indicateurs conjoncturels sur notre site :

 

- Baromètre de l'économie

- Construction

- Marche des affaires dans l'industrie

- Ventes immobilières

- Commerce extérieur

- Nuitées

- Chômage

- Mises en circulation de voitures neuves

Documents liés

Actualités liées